Après la littérature Young Adults (YA), Chloé Neill fait de la littérature jeunesse. 

Magie de Feu

Résumé :

Nouveau lycée, nouvelles amies, nouveaux ennuis...

Lily Parker est la petite nouvelle au lycée privé Sainte-Sophia. Ses parents sont partis à l'autre bout du monde... en la laissant dans ce pensionnat d'adolescentes riches et snobs.
Heureusement, la compagne de chambrée de Lily détonne dans le paysage: Scout est excentrique et connaît les lieux comme sa poche. Mais elle lui dissimule des choses... Ses mystérieuses activités nocturnes intriguent Lily qui va tout faire pour découvrir ce qui se trame dans les sous-sols de Sainte-Sophia.

(Source : Castelmore)

 Mon avis :

Ce nouveau roman de Chloé Neill est un moyen de la découvrir dans la littérature jeunesse. Elle est l’auteur de la série pour jeunes adultes, Les Vampires de Chicago.

En lisant le résumé, on se dit que l’histoire va être dans le même style qu’Harry Potter. Et bien non.

L’action se déroule dans la ville de Chicago (que l’auteur semble apprécier énormément), dans un établissement pour jeunes filles, Sainte Sophia.
Lily, l’héroïne y est envoyée car ses parents partent pour 2 ans en Allemagne. Elle a un sacré tempérament, est courageuse et a des répliques assez sympas. Disons que quand on la cherche, on la trouve. J’aime beaucoup son sens de la répartie.
Lily fait rapidement la connaissance de sa colocataire, Scout. Cette fille est complètement délurée. Elle cache un secret que Lily ne tardera pas à percer. Ensemble,  elles forment un duo de choc.

Mais dans  cette école, tout n’est pas rose. Tout d’abord parce qu’une bande de pestes a décidé de mener la vie dure à Lily et Scout.  L’auteur s’inspire d’ailleurs de la série Gossip Girl pour imaginer les passages avec les pestes.  Par exemple, la « chef » des pestes se nomme Veronica Lively.  Il y a d’autres clins d’œil à des séries, notamment à Teen Wolf.

Mais aussi parce que tout n’est pas ce qu’il parait dans cette école et Lily ne tardera pas à le découvrir.

L’action démarre assez lentement, c’est vers la fin que le rythme accélère. On reconnait bien là le style de l’auteur. Mais c’est loin d’être un problème. L’auteur prend le temps de mettre en place son histoire et on se dit que le prochain tome n’en sera que meilleur. 

Il y a de la romance dans ce tome. Lily ne semble pas insensible à un certain jeune homme d'un autre établissement, proche de Sainte Sophia.
Concernant la gente masculine, un des adversaires de Lily et ses amis à attirer mon attention, j'ai vraiment hâte de savoir ce que va faire l'auteur.  C'est très prometteur.

 

Le prochain tome sort le 9 mars.

Dark Elite 2