De : Stephen Daldry
Sorti le : 29 Février 2012
Avec : Tom Hanks, Thomas Horn, Sandra Bullock,… 

Extremement Fort et Incroyablement Près

 

Résumé :
Oskar Schell, 11 ans, est un jeune New-Yorkais à l'imagination débordante. Un an après la mort de son père dans les attentats du World Trade Center, le "jour le plus noir", selon l'adolescent, il découvre une clé dans les affaires du défunt. Déterminé à maintenir un lien avec l'homme qui lui a appris à surmonter ses plus grandes angoisses, il se met en tête de trouver la serrure qui correspond à la mystérieuse clé. Tandis qu'il sillonne la ville pour résoudre l'énigme, il croise toutes sortes d'individus qui, chacun à leur façon, sont des survivants. Chemin faisant, il découvre aussi des liens insoupçonnés avec son père qui lui manque terriblement et avec sa mère qui semble si loin de lui, mais aussi avec le monde déconcertant et périlleux qui l'entoure...

 (Source : Allociné)

 Mon avis :

 Ce film nous propose de vivre l’après 11 Septembre à travers l’expérience d’un enfant. 

Oskar vit très mal la mort de son père dans les attentats du World Trade Center. Tous les deux étaient très proches. Son père (Tom Hanks) avait l’habitude de lancer des petits défis à son fils. Il s’agissait d’énigmes qui faisaient parcourir la ville à Oskar.
L’action du film débute un an après les attentats (« the worst day » selon Oskar). Oskar parvient à entrer dans le dressing de son père. En voulant attraper un vieil appareil photo, il fait tomber un vase et découvre une clé. Commence alors pour lui une quête.

 Oskar va en effet se persuader que cette clé est une nouvelle énigme de son père. Il va alors se lancer corps et âme dans cette aventure. Il va croiser de nombreuses personnes qui, chacune à leur façon, vont lui apporter quelque chose, vont l’aider à faire son deuil. Parce qu’il est question de ça dans le film. Oskar est un jeune surdoué qui veut que tout s’explique par la logique. Or il ne parvient pas à expliquer les évènements qui ont conduit à la disparition de son père. Il se sent seul. 

Oskar voudrait aller de l’avant mais en même temps il ne veut pas « abandonner », oublier son père. De plus, il ressent une forte culpabilité, on le comprend vers la fin. Culpabilité qui le ronge. Ça donne lui a une scène très forte et émouvante.
On est face à un garçon tiraillé. Cette quête est pour lui un moyen de garder contact avec son père mais aussi un moyen pour aller de l’avant.
Le film peut sembler long à certains moment mais on veut vraiment savoir où va le mener cette clé.Personnellement, je n’ai pas vu la conclusion arriver. 

Oskar va vraiment sortir grandi de cette épreuve. Il va aussi apprendre que sa mère a toujours été là, contrairement à ce qu’il pense. Oskar est très dur avec sa mère, il a des mots très durs avec elles. Mais les choses vont changer.
Au cours de ces recherches, il va découvrir également un nouveau membre de sa famille, son grand-père. Leur relation est très émouvante, je trouve.
 
Le casting est bon, surtout le jeune Thomas Horn qui incarne Oskar. Il interprète très bien ce jeune garçon, plein de phobies qui l’empêchent de vivre pleinement.

Sandra Bullock joue une mère pleine de sensibilité. Quant à Tom Hanks, on ne le voit pas beaucoup.

 Extrêmement fort et incroyablement près est un film plein d’émotion. Il nous offre une autre approche des attentats et des personnes qui ont tenté de reprendre une vie normale par la suite. .