De : Alain Chabat
Sorti le : 04 Avril 2012
Avec : Alain Chabat, Jamel  Debbouze, Fred Testot, lambert Wilson,…

Marsupilami

 

Résumé :
A partir de 6 ans 
Quand Dan Geraldo, reporter en quête de scoop, arrive en Palombie, il ne se doute pas qu’il va faire la plus incroyable des découvertes… Avec Pablito, guide local plein de ressources, ils vont aller de surprise en surprise au cours d’une aventure trépidante et surtout révéler une nouvelle extraordinaire : Le Marsupilami, animal mythique et facétieux, existe vraiment !!!

 (Source : Allociné)

 Mon avis :

 Film de et avec Alain Chabat. Je crois que tout est dit. Quand on lit ça, on sait qu’il ne faut pas s’attendre à grand-chose. Mais bon, parlons plus sérieusement de ce film.

 Sur la piste du Marsupilami, c’est l’histoire d’un journaliste, Dan Geraldo, envoyé en Palombie à la recherche d’un scoop, sinon sa carrière est finie. Son contact sur place, Pablito, un vétérinaire un peu escroc qui a quelques dettes avec des personnes « louches », mais surtout obsédé par une créature qu’il dit avoir vu : le Marsupilami. 

Pablito a pour mission de conduire le journaliste dans les terres des Payas, pour y interviewer le grand chef. Evidemment, ça ne se passe pas comme prévu. Pablito tente de duper Dan Geraldo, mais ça ne fonctionne pas. Ce sont les Payas qui vont les trouver et les torturer avant de leur révéler une prophétie. Et vous vous en doutez, les « héros » de cette prophétie sont le journaliste et son contact.
Bref, une histoire qui ne casse pas trois pattes à un canard.

 L’humour du film est tout sauf fin et intelligent. Tout se base sur des jeux de mots, des gags de répétitions,… Il y a même quelques références a des émissions de télévision comme « Je suis une célébrité sortez-moi de là ». C’est du vu et revu, il n’y a pas vraiment d’originalité. Ce qui avait fonctionné dans Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre ne marche plus. 

Le film s’appuie aussi sur des personnages caricaturés : le dictateur fan de Céline Dion, un herboriste pris de folie des grandeurs, le grand costaud à la voix toute fluette,…

Niveau casting, je maintiens que Lambert Wilson n’est pas fait pour le registre comique. Son personnage de dictateur qui n’a jamais voulu l’être et qui ne demande qu’à être tranquille pour écouter Céline Dion ne lui va pas. Même si, je dois l’admettre, c’est lui qui nous offre la scène la plus comique du film. Imaginez Lambert Wilson dans une robe pailleté moulante, danser sur I’M Alive de Céline Dion. C’est très drôle tant c’est improbable d’imaginer un tel acteur faire ça.

 Le film apporte une nouvelle image du Marsupilami. Dans le dessin animé ou la BD, celui-ci apparait comme quasi invincible. Jamais il ne se fait capturer, il évite tous les pièges. Tandis que là ; le Marsupilami, bien que très fort, est plus faible. Je n’en dis pas plus, mais voilà. Alain Chabat nous livre sa vision de cet animal.

 Je reconnais avoir fait une critique assez dure de ce film, mais retenez que si vous voulez voir un film, tout sauf intelligent, pour rire, le Marsupilami est ce qu’il vous faut. Il parviendra à vous amuser mais n’attendez pas grand-chose de ce film. Si vous hésitez entre ce film et un autre, allez voir l’autre. 

Je me suis amusée par moment, mais disons que c’est probablement un film que j’oublierai assez vite.
Les enfants riront (pour preuve ceux qui étaient dans la même salle que moi) et parfois leurs parents aussi. 

 

Voici une image du Marsupilami: 

Marsu01

Il est entièrement numérisé. Cessons de faire croire aux enfants que c'est un vrai. ^^

Voici un lien vers un extrait de la fameuse danse de Lambert Wilson : ici