Waynest T1

Résumé :
Quand le chasseur devient la proie…

Le job de détective de Shiarra Waynest est déjà dangereux d’ordinaire. Il le devient davantage quand elle doit accepter un contrat susceptible de renflouer ses caisses vides… s’il ne lui coûte pas la vie. Dans une ville où rôdent la magie et les nonmorts et où vampires et loups-garous ne sont pas toujours ce qu’ils semblent être, Shiarra va devenir une arme secrète dans la bataille entre le bien et le mal… que cela lui plaise ou non.

(Source : Milady)

Mon avis :

Une nouvelle saga bit-lit débarque chez Milady. Ce premier tome permet de situer l’intrigue et de poser les bases d’une saga qui s’annonce bien sympathique.

Shiarra est une humaine classique, c’est-à-dire que, contrairement à certaines héroïnes elle ne possède aucun don surnaturel. Ce qui fait qu’elle se débat comme elle peut dans un univers qu’elle ne comprend pas complètement. On s’identifie facilement à elle. Elle a des réactions qui pourraient parfaitement être les nôtres dans pareilles situations.
Shiarra est un personnage bien sympathique même si son attitude m’a par moment énervée. Je n’ai pas toujours compris son comportement vis-à-vis des Autres (le nom donné aux créatures surnaturelles). Je la trouve parfois injuste avec eux.

On plonge assez rapidement dans le milieu des vampires, loups garou et autres créatures. Tous ont fait leur coming out lors des évènements du 11 septembre. Ça facilite grandement les choses par la suite.
Ce monde est dominé par certains personnages plus influents. C’est le cas notamment d’Alec Royce, un vampire qui règne en maitre sur la ville. C’est justement avec celui-ci que Shiarra doit travailler. Ce maitre vampire m’a bien plu et sa relation avec Shiarra à de quoi devenir fort intéressante par la suite.
Dans cette série, les loups garou n’ont pas le beau rôle. Ils sont décrits comme des bêtes vraiment sauvages, cruelles. Ce qui offre un contraste vraiment intéressant.
Ça change également des loups garou souvent trop lisses que l’on trouve dans certaines séries de bit-lit.

L’intrigue nous entraine dans la quête d’un artefact. On se laisse porter. Il y a certaines baisses de régime mais on repart très vite.
On sent que ce tome sert avant tout à poser la série. Je pense vraiment que par la suite, on rentrera dans le vif du sujet.
Au risque d'en agacer plus d'un, côté romance, on sent un possible (énième) triangle amoureux. Attendons de voir ce que choisira l'auteur. 

Waynest est une lecture très agréable qui se distingue des autres romans de bit-lit. J’ai hâte de découvrir la suite et de découvrir davantage Waynest, Alec, Shaz et tous les autres.