Avec un peu de retard, ..... 

Delirium T3

Résumé :
Après avoir sauvé Julian d’une condamnation à mort, Lena et ses amis regagnent la Nature. Mais celle-ci n’est plus un lieu sûr, des rebellions ont éclaté partout dans le pays et les Régulateurs sont postés à la frontière, à l’affût de toute transgression. Le gouvernement ne peut plus nier l’existence des Invalides et la menace qu’ils représentent. Tandis que Lena mène la Résistance prenant chaque fois plus de risques, sa meilleure amie Hana vit une vie sans amour au bras du jeune maire de Portland… Leurs récits se déroulent en parallèle, leurs voix alternent : quand les deux amies se retrouveront-elles ?

(Source : Lecture-Academy)

Mon avis :

C’est avec une certaine appréhension que je me suis lancée dans la lecture de ce dernier tome de la trilogie Delirium. Ayant beaucoup aimé les opus précédents, j’en attendais beaucoup de ce dernier livre. Résultat : j’ai passé un agréable moment en compagnie de Lena et Hana mais, car il y a un mais, la fin ne m’a pas convaincue. Explications.

On retrouve Lena, elle vit toujours dans la Nature avec les rebelles. Lena a bien changé depuis le début. La jeune femme a perdu de son innocence. Elle apparait davantage sûre d’elle, même si on assiste encore à quelques moments de faiblesse. Julian est toujours à ses côtés, mais leur relation bat de l’aile. La présence d’Alex fait douter Lena. Cette partie du récit m’a gênée. On retrouve ce schéma classique du triangle amoureux, et j’avoue trouver ça dommage. De plus, Lena se conduit de manière assez injuste avec Julian . Mais bon, ce n’est pas ce qui domine dans le récit, donc ça ne m'a pas dérangé plus que ça. ^^
Celle qui a attiré mon attention, c’est Hana. On la voit évoluer dans la société. Elle est en plein préparatifs pour son mariage avec le futur maire. Hana m’a énormément surprise. On apprend certaines choses sur elle qui m’ont complètement retournée. J’ai maintenant envie de lire la nouvelle la concernant car ce personnage m’a vraiment intriguée. Elle doute, elle fait semblant, elle veut des réponses…. Et pour cela elle est prête à tout. Je l’ai trouvée fascinante.
Cette alternance entre les deux jeunes femmes apporte un vrai plus au récit. On a les deux points de vue, on voit les deux côtés du mur… le récit est ainsi entier et très complet.

Pour ce qui est du cœur de l’intrigue, on apprend que la Nature n’est plus un endroit sûr. Le gouvernement a décidé de prendre les choses en mains. La menace est grande et des deux côtés, des manœuvres militaires s’organisent.  Les deux points de vue nous offrent ainsi toutes les informations sur cette guerre qui se prépare.
La tension augmente, le rythme nous prend jusqu’au final du livre. Suspens, révélations, retournements de situation…. Ce livre en est plein.

Mais, et là, j’arrive au point qui fâche. Ce livre m’a transportée, j’ai vraiment apprécié ce dernier moment avec Lena et tous les autres mais…. Le final du livre ne m’a pas convaincue. Je n’aime pas spécialement les fins ouvertes, sauf si elles sont justifiées. Mais là, ce n’est plus une fin ouverte, c’est carrément l’auteure qui nous laisse à un moment crucial. J’ai vraiment eu l’impression qu’il manquait un bout  de l’histoire, que l’auteur n’avait pas fini. Et malheureusement, si, c’est bel et bien la fin.

Je garde un très bon souvenir de cette saga. Les personnages ont bien évolué, l’histoire est bien menée... Je sens que Lena, Alex, Julian et tous les autres vont me manquer et que je relirai avec plaisir cette série. Tout aurait été parfait si on avait eu une fin moins ouverte…  Je recommande cette saga à tous ceux qui veulent un récit original et prenant.