Sidhe T2 Sandy Williams

Résumé :
Une guerre sanglante, un amour impossible.

McKenzie est une étudiante normale, à un détail près : elle voit les faes. Mieux, elle fait partie des rares humains en mesure de les traquer lorsqu’ils se téléportent. Un don qui lui a valu d’être propulsée au coeur de l’impitoyable guerre civile qui déchire leur Royaume.

La fin du règne du roi Atroth a donné à McKenzie l’espoir qu’elle pourrait reprendre une vie normale et approfondir sa relation avec l’ex-rebelle Aren.

Mais lorsque sa meilleure amie, Paige, est enlevée par des faes, McKenzie replonge sans hésiter dans la bataille. Au risque d’oublier qu’au Royaume les apparences sont trompeuses et que ses décisions peuvent coûter la vie à tous ceux qu’elle aime.

(Source : Milady)

Mon avis :

Ce second tome reprend très vite après les évènements du premier. La guerre contre les Rebelles est terminée, désormais, c’est une lutte contre les anciens soldats du roi qui commence. Les Rebelles doivent réussir à convaincre les hauts nobles que Lena est la dirigeante qu’il faut pour le royaume. 
Pour McKenzie, cela signifie qu’elle devra remettre à plus tard son envie de mener une vie normale. La jeune femme y songe de plus en plus mais en même temps, elle se refuse à abandonner les faës à un moment critique. Elle s’engage donc pleinement dans cette lutte pour permettre à Lena d’accéder au trône et ainsi d’instaurer la paix.

Dans ce tome l’action est omniprésente. On est directement amené dans le conflit et on y reste jusqu’au bout. Le rythme est haletant. Il se passe beaucoup de chose, on n’a pas le temps de s’ennuyer.  Un peu de romance vient calmer le jeu. Elle permet de souffler un peu pendant la lecture, mais chacun de ses passages influencent la suite des évènements et apportent une dimension supplémentaire au conflit.  Le mélange des deux est bien réalisé, aucun aspect ne prend le dessus au détriment de l’autre, les deux se combinent parfaitement.

McKenzie m’a agacée avec toutes ses interrogations sur ses sentiments. Elle se fait des nœuds au cerveau toute seule. Je l’aurais bien secouée par moment. D’autant plus qu’Aren se montre tendre et patient avec elle. Il ne se cache pas, il avoue facilement ses sentiments et McKenzie ne cesse de le repousser.  Kyol est assez effacé dans ce tome, mais il a une certaine importance dans l’intrigue qui va suivre.
Le personnage qui m’a vraiment surprise, c’est Paige. Elle est bien loin de celle qu’on a vue dans le tome précédent. Je ne m’étends pas pour ne pas spoiler mais attendez-vous à une surprise de taille.

Le final de ce tome n’est pas celui que j’attendais. Je souhaitais un final heureux mais non. La conclusion de ce tome est dramatique tout en ne l’étant pas. C’est un sentiment complexe qui vous envahit à la fin de cette lecture.
Je suis plus que pressée de connaitre la conclusion à cette trilogie. Si vous ne vous êtes pas encore lancé à l’assaut du Royaume et des faës, je vous conseille vivement de le faire.