Night School T2 CJ Daugherty

Résumé:
Ne faites confiance à personne.
En exclusivité mondiale, le deuxième tome de la série événement publiée dans plus de vingt pays, et déjà best-seller en Allemagne et en Angleterre !

Humiliée de devoir la vie sauve à d'autres qu'elle-même, Allie Sheridan finit par rejoindre en automne les rangs de la très sélective Night School. Commence alors le véritable apprentissage aux côtés du troublant Carter et du sulfureux Sylvain...
La société secrète combine cours de self-défense aux cadences infernales et entraînement à la survie digne des commandos d'élite. À Cimmeria, les pensionnaires doivent s'exercer à vivre comme les impitoyables personnages de pouvoir qu'ils sont appelés à devenir : politiciens de haute volée, PDG de multinationales ou conseillers de l'ombre. 
Et le message de la Night School est clair : pour pouvoir dominer le monde, il faut renoncer à toute vie privée et se dévouer corps et âme à l'Organisation. Mais que faire quand l'amour et la mort s'invitent au bal des menteurs ?

(Source : Collection R)

Mon avis :

Lecture en demi-teinte pour ce second. C’est toujours un plaisir de retrouver l’atmosphère si particulière de Cimmeria mais ici, certaines choses m’ont dérangée.

Le livre démarre très vite. J’aime beaucoup cette volonté de l’auteure de rentrer directement au cœur de l’action. Elle ne fait pas traîner les choses en longueur. Malheureusement, là, dans ce tome, elle va parfois trop vite. Les évènements s’enchaînent à une vitesse folle. D’un côté, je trouve ça bien car on ne s’ennuie pas, on est plongé au cœur du récit. Ce rythme haletant vient renforcer le sentiment d’urgence, de danger omniprésent mais en même temps, on passe à côté de pas mal de chose. Depuis le premier tome, certains changements se sont opérés. Je pense notamment au fait qu’Allie intègre la fameuse Night School. Je trouve que cet aspect n’est pas assez utilisé.  J’espère qu’il sera davantage développé par la suite.

L’atmosphère se fait plus oppressante. Depuis les derniers évènements, Isabelle craint une attaque de Nathaniel et prend des dispositions pour empêcher cela. Les révélations s’enchaînent dans ce tome. On entre plus en profondeur de l’intrigue autour de la famille d’Allie. Chaque camp présente sa version des faits. C’est vraiment bien pensé. L’auteure fait en sorte que le lecteur soit dans la même position qu’Allie et donc, que l’on doute de tout le monde. On ne sait pas à qui se fier. J’aime beaucoup cet aspect du roman, on est vraiment plongé dans un univers angoissant.
L’intrigue reste assez sombre, encore une fois l’auteure n’hésite pas à blesser ses personnages, à les mettre dans des situations périlleuses. Je salue la prise de risque.
A cette ambiance assez sombre, la romance vient apporter son lot de complication. Allie prend une décision difficile mais nécessaire, si l’on en croit ce qu’elle dit.

Le fait que l’auteure maitrise son sujet se ressent. Elle crée un monde vraiment crédible, elle apporte quelques semblants de réponse, soulève de nouvelles interrogations… tout est fait pour nous maintenir en haleine.

Malgré le côté trop rapide des évènements, ce tome est  bon. On passe par de multiples émotions (angoisse, peine, rire, …) et on fait quelques progrès dans la découverte des secrets autour d’Allie et de cette école.
A coup sûr, je lirai la suite.