Elisabeth L Libère-Moi Maeva Cammarata

Résumé :

"Il existe des tueurs. Des personnes choisies parmi des centaines. On les entraîne à vivre… ou à mourir dans la dignité.  Le Centre. C’est dans cet étrange endroit qui entraine des enfants à tuer qu’Élisabeth Lazio a grandi.
Après une enfance difficile, cette organisation a pris soin d’elle et lui a appris l’art du combat.
Accompagnée de ses amis et de Michael, elle deviendra redoutable, sans cœur et sans reproche, au caractère farouche, aux décisions implacables et dénuée de conscience. Plus important encore, Lizzie va devenir la meilleure tueuse à gages du pays. Jusqu’au jour où tout va déraper. Une mission va tout changer. Elle qui croyait en l’amitié indéfectible, elle va être déçue. Elle qui pensait être aimée, elle va être trompée. Elle qui croyait être en sécurité…
La peur, l’amour, l’envie, la trahison… tous les secrets vont être dévoilés. Et ce ne sera pas beau à voir."

(Source : Editions Valentina)

Mon avis :

Ce roman est une tuerie, j’ai savouré chaque moment passé en compagnie d’Elisabeth et des siens

Le début du livre plante le décor. Il peut paraitre long mais il est absolument nécessaire. Chaque personnage est introduit, on assiste à plusieurs missions. Je ne me suis pas ennuyée, loin de là. Sans cette introduction, la suite n’aurait pas le même impact.
L’auteure nous fait progressivement rentrer dans un univers très dur, très sanglant. L’auteure parvient à retranscrire le monde des tueurs à gages à merveille. C’est un univers impitoyable, froid où la loi du plus fort règne. Cette atmosphère est présente tout au long du roman.
La seconde partie se concentre sur une mission en Auvergne.  Celle-ci n’est pas moins intense. Elisabeth se pose de nombreuses questions et le lecteur aussi. L’alternance de points de vue entre Elisabeth et Magali place ce dernier dans une position presque omnisciente.
Tous les détails ne sont pas donner mais on peut sentir les événements se profiler à l’horizon. On enchaîne alors les pages pour arriver à une conclusion choc.
Le final m’a bluffée. Intense, impitoyable, violent…ce final est excellent. Les derniers mots sont un vrai supplice tant ils donnent envie d’avoir la suite immédiatement.

Ce qui fait également la force de ce roman, ce sont ses personnages. Ils sont tous très bien pensés, ont une personnalité propre. Rien n’est laissé au hasard. Elisabeth est une jeune femme complexe, forte et fragile à la fois. Elle est très touchante, très humaine. Michael est un amour, maladroit certes. Alexandre, jeune novice, apporte une touche d’humour.
Tous apparaissent très réels, ce sont plus que de simples personnages de fiction.

Le style de l’auteure est très agréable. De plus, elle n’hésite pas à employer les mots qu’il faut pour retranscrire au mieux son univers.
Attention, ce n’est pas une lecture à mettre entre les mains de tout le monde, certaines scènes sont assez dures. Mais, justifiées par l’histoire.

Ce livre est un vrai coup de cœur. Si vous souhaitez une lecture originale, ce livre est pour vous. Vivement la suite.