Insaisissable T 1,5 Ne me résiste pas Tahereh Mafi

Résumé :
Juliette m’a échappé.

J’ai échoué.

Elle me déteste.

Je me déteste d’autant plus.

Elle me détruit de l’intérieur.

Je deviens fou.

« Je suis tombé fou amoureux d’elle. Ça fait tellement mal. De toute ma vie je n’ai jamais ressenti ça. J’ai éprouvé la honte et la lâcheté, la faiblesse et la force. J’ai connu la terreur et l’indifférence, la haine de soi et le dégoût de tout. Et pourtant je n’ai jamais connu un sentiment aussi atroce, aussi paralysant. Et ça ne fait qu’empirer. »

Juliette a trompé la vigilance de Warner, en le séduisant et en lui infligeant une terrible blessure. Elle s’est enfuie avec l’aide d’Adam et de Kenji. Le père de Warner, le Commandant suprême, compte bien faire payer à ces trois rebelles le prix de leur trahison. Et pour Juliette, ce sera sa vie.

Entrez dans l’esprit tourmenté de Warner

(Source : Michel Lafon)

Mon avis :

Un récit assez court qui permet de mieux connaître Warner.

Ce récit se situe entre les deux premiers tomes de la saga Insaisissable. On y retrouve un Warner blessé et Adam et Juliette viennent de s’échapper. On reprend immédiatement après les événements du premier tome.

Tout au long de ces quelques cent pages on découvre un autre Warner. Il apparait qu’il n’est pas uniquement ce garçon détestable que l’on rencontre dans le premier tome. Loin de là même. Ici, on découvre un Warner tourmenté, torturé par ses sentiments, ses devoirs envers son père.
On peut voir la profondeur de ses sentiments pour Juliette. Elle le fascine terriblement. Elle ne quitte pas ses pensées au point de torturer le jeune homme. Quand il est seul, il se montre sous son vrai jour, il laisse aller ses émotions. Il dégage une certaine fragilité qui le rendrait presque touchant.

Mais, face à son père et à ses soldats, il enfile un masque de cruauté, d’indifférence. Dans ces moments, c’est un tout autre Warner que nous avons.

Ce récit permet de saisir cette dualité du personnage. Sans pour autant l’apprécier davantage, j’ai eu le sentiment de mieux comprendre qui était Warner. Ici, l’auteure nous plonge dans les pensées les plus intimes du jeune homme. Il se livre pleinement, se met à nu. Warner se révèle être quelqu’un de très tourmenté mais aussi quelqu’un de fascinant et surprenant. Warner n’est pas juste un « méchant », il prend ici une toute autre ampleur.
Après cette lecture, on comprend mieux son évolution, on comprend mieux les événements du second tome.

Un court récit très agréable à lire qui souligne toute la complexité d’un des personnages fort de cette saga.