De : Clint Eastwood
Sorti le : 18 février 2015
Avec : Bradley Cooper, Sienna Miller, Luke Grimes, …

American Sniper

Résumé :

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs 

Tireur d'élite des Navy SEAL, Chris Kyle est envoyé en Irak dans un seul but : protéger ses camarades. Sa précision chirurgicale sauve d'innombrables vies humaines sur le champ de bataille et, tandis que les récits de ses exploits se multiplient, il décroche le surnom de "La Légende". Cependant, sa réputation se propage au-delà des lignes ennemies, si bien que sa tête est mise à prix et qu'il devient une cible privilégiée des insurgés. Malgré le danger, et l'angoisse dans laquelle vit sa famille, Chris participe à quatre batailles décisives parmi les plus terribles de la guerre en Irak, s'imposant ainsi comme l'incarnation vivante de la devise des SEAL : "Pas de quartier !" Mais en rentrant au pays, Chris prend conscience qu'il ne parvient pas à retrouver une vie normale.

(Source : Allociné)

Mon avis :

Un beau film, très poignant mais qui manque de profondeur.

Ce film raconte la vie de Chris Kyle, célèbre sniper américain (fait que j’avais complètement oublié quand je suis arrivée dans la salle). On y montre bien le conditionnement de ces hommes pour partir en guerre. Le film ne cache pas cet aspect. Toutefois, j’aurais aimé en découvrir plus sur le personnage, sur sa psychologie mais cet aspect est très peu abordé.
Ce qui m’a dérangé avec ce film c’est cette impression qu’il se résume à une succession de tirs pour le sniper. Il n’y a pas vraiment de narration, du coup j’ai vraiment eu le sentiment qu’on enchainait purement et simplement les tirs. Et j’ai trouvé ça dommage. Au bout d’un moment, ça devient répétitif. C’est vers la fin que les choses changent et que j’ai trouvé un regain d’intérêt pour le film, malheureusement, ça arrive un peu tardivement.
Je ne m’étendrai pas dessus mais le film fait l’éloge des Etats-Unis. Ca dégouline pas mal mais je n’ai pas trouvé ça tellement excessif. J’ai vu des films qui en jouaient bien plus.

Ce film vaut surtout pour sa réalisation, très soignée et efficace. Clint Eastwood sait exactement comment faire son effet. Les émotions sont décuplées par les images, le message passe très bien. Clint Eastwood a une réalisation « très expressive » (je ne sais pas si c’est très français ce que j’écris ^^). J’ai pu deviner la fin avant même qu’on ne me dise de quoi il retournait. J’ignorais comment se terminait la vie de Chris Kyle mais les dernières images du film m’ont permis de le comprendre très vite, avant même les premières photos.
Le seul aspect de la réalisation qui m’a fait sourire tellement je trouve ça cliché : la scène du ralenti. Il y a un enjeu dans la seconde moitié du film et la conclusion de celui-ci se fait à travers un ralenti. Cette technique me fait toujours sourire. Cela sert à faire monter l’intensité dramatique mais je trouve ça plutôt drôle. Ce n’est que mon avis, évidemment. Cela ne vient en rien gâcher le travail de Clint Eastwood.

Bradley Cooper est très bon mais il ne m’a pas bluffée. Ce n’est pas son meilleur rôle, il ne peut pas s’exprimer pleinement. C’est, au final, très lisse.

American Sniper est un film porté par une très belle réalisation. Le travail de Clint Eastwood pour rendre hommage à cet homme est d’une grande beauté. Mais, derrière, la narration fait cruellement défaut et les tirs s’enchaînent sans réel lien entre chaque.