Stone Cold Touch Jennifer L Armentrout 

Résumé :

Every touch has it’s price.

Layla Shaw is trying to pick up the pieces of her shattered life—no easy task for a seventeen-year-old who’s pretty sure things can’t get worse. Her impossibly gorgeous best friend, Zayne, is forever off-limits thanks to the mysterious powers of her soul-stealing kiss. The Warden clan that has always protected her is suddenly keeping dangerous secrets. And she can barely think about Roth, the wickedly hot demon prince who understood her in ways no one else could.

But sometimes rock bottom is only the beginning. Because suddenly Layla’s powers begin to evolve, and she’s offered a tantalizing taste of what has always been forbidden.  Then, when she least expects it, Roth returns, bringing news that could change her world forever. She’s finally getting what she always wanted, but with hell literally breaking loose and the body count adding up, the price may be higher than Layla is willing to pay…

(Source : site de l'auteur)

Mon avis :

Avec ce second tome, l’auteur a très nettement voulu mettre l’accent sur la romance. Avec son projet de faire voter les fans, elle devait offrir sa chance à Zayne, que l’on voyait assez peu dans White Hot Kiss. On se retrouve donc avec un triangle amoureux. J’aurais vraiment aimé éviter ça. Pour moi, il n’y aucun doute à avoir. Quand on compare Zayne et Roth, le choix est vite fait. Malheureusement, on n’y échappera pas.
Ce qui m’a le plus déçue, ce n’est pas tant cet énième triangle amoureux que l’attitude de Layla. Celle-ci ne sait vraiment pas ce qu’elle veut. Elle n’arrête pas de changer d’avis, c’est une vraie « chaudière » si je puis le formuler ainsi. Si elle pouvait, elle les prendrait tous les deux. Pour Zayne, je reste sur mes premières impressions. Il est fade. Je ne lui trouve que très peu de charisme. Il est parfait dans le rôle du grand frère mais pas dans celui du petit ami. Je vois Roth dans ce rôle. Même s’il adopte une attitude plutôt ambigüe dans ce tome, on sent qu’il se préoccupe vraiment de Layla. Le prince démon est sincère dans ses sentiments.

Heureusement, l’intrigue développée dans ce tome est menée de mains de maître. L’auteure nous ballade dans diverses directions avant de nous assener le coup de grâce. Layla doute beaucoup et tout est fait pour nous faire douter nous aussi. Du coup, on n’est plus sûr de rien. On se dit que tout est possible et on se met à craindre le pire. C’est vraiment bien fait et très addictif. On en vient même à soupçonner Layla. La jeune femme se retrouve bien seule dans ce tome. Les Warden se montrent sous un jour très défavorable, surtout leur leader, Abbot. Malgré ses défauts, j’ai vraiment eu de la peine pour elle, elle ne mérite vraiment pas la haine de la famille de gargouilles.
L’intrigue trouve sa conclusion à la toute fin du roman et c’est affreux. L’auteure nous balance une révélation qui va peser très lourd par la suite. Que j’ai hâte !!

Sans ce triangle amoureux, plutôt horripilant, ce second tome aurait été parfait. Jennifer L. Armentrout nous propose ici un excellent entre-deux qui ne souffre par des défauts habituels des seconds tomes.  Au vu du final, je suis plus qu’impatiente de découvrir ce que nous réserve Jennifer L. Armentrout.