Chroniques de Zombieland T1 Alice au pays des Zombies

Résumé :

Moi, Alice, j’ai cessé de me croire au pays des merveilles le jour où je les ai vus. Eux, les monstres. Ils existent. Ils ont pris ma petite sœur. Ils ont dévoré mes parents. Bientôt, ils seront partout et ils dévoreront vos familles, vos copains, notre monde... Vous voulez ça ? Non, moi non plus. Alors, je vais rejoindre Cole et sa bande, et avec eux, je vais me battre jusqu’à la mort s’il le faut. Contre les monstres … les Zombies.

(Source : Darkiss)

Mon avis :

Je ne suis pas familière des zombies. Ce ne sont pas des créatures que j’affectionne plus que ça. Et pourtant, ce livre m’a totalement convaincue. Je peux même dire qu’il m’a réconciliée avec ces petites bêtes.

Je me suis totalement laissée embarquée par ce livre. Dès les premières pages, ça commence très fort. L’accident vient très rapidement tout bouleverser. Et ensuite, on ne s’arrête pas. Les événements s’enchainent rapidement. Entre les découvertes, les révélations et les nombreuses batailles contre les zombies, je ne me suis jamais ennuyée. Chaque chapitre apportait son lot de bouleversements et on en redemande. Le tempo est parfaitement mené et on arrive à la fin sans s’en rendre compte.

Comme je le disais en préambule, je ne suis pas une amatrice de zombies (navrée pour ceux qui aiment beaucoup ça)  et pourtant j’ai beaucoup aimé ceux-là. Probablement parce que ce ne sont pas des zombies « classiques ». Ils sont tout aussi laids, ils déambulent plus ou moins lentement dans les rues mais ils ont quelque chose de bien particulier. Je ne souhaite pas trop en dire pour vous laisser les découvrir mais le concept est très intéressant. Surprenant mais très bien pensé. N’allez pas chercher une atmosphère à la Walking Dead, on n’en est pas là. Toutefois,  je pense que les amateurs de zombies devraient aimer.

Ali est une héroïne totalement « badass ». Elle est forte, courageuse et ne se laisse pas impressionner par une bande de gros-bras. Elle a une répartie bien mordante et n’hésite pas à dire ce qu’elle pense. Je l’ai très rapidement appréciée. Elle sait ce qu’elle veut et elle s’y tient. Elle a également su m’émouvoir, surtout avec Emma, sa petite sœur. Il y a une telle complicité entre elles, c’est mignon et très touchant.
Parmi les « gros-bras », je pense qu’il est important de s’attarder sur Cole, le leader de cette fameuse bande. C’est un mauvais garçon, du genre que les parents n’apprécieraient que moyennement. Et pourtant, quand on creuse un peu on découvre une facette plus sensible. Cette dualité rend le personnage très plaisant. Les débuts avec Ali sont chaotiques mais tellement jubilatoires. Leurs échanges pleins de piques sont des plus savoureux et on prend un malin plaisir à les voir se chercher. Je me suis laissée séduire par ce duo absolument magique.
Les personnages secondaires sont très attachants, notamment Kat, la meilleure amie, qui apporte la touche de légèreté du roman. Je ne cache pas que je l’aurais bien baffée par moment mais rien de bien méchant.

Moi qui lis peu de romans avec des zombies, j’avoue avoir été totalement conquise par celui-ci. L’idée est très originale et j’adhère totalement. Et les personnages sont un vrai plus. Je n’hésiterai pas à le recommander, aussi bien aux amateurs du genre qu’aux novices.