Chroniques de Zombieland T2 Le miroir des maléfices

Résumé :

Quel mal ronge donc Alice ? Depuis quelque temps, elle entend deux cœurs battre à l’intérieur d’elle, comme si une autre Alice se développait en elle. Pourtant, aucun de ses amis ne semble voir le changement. Ni entendre la voix qui chuchote à ses oreilles quand elle croise son reflet dans le miroir. Mais, un soir, le doute n’est plus permis : horrifiée, Alice ne se reconnaît plus dans la glace: un double maléfique vient de naître, doué d’une vie propre et prêt à faire voler le miroir en éclats pour prendre le contrôle…

(Source : Darkiss)

Mon avis :

Comment vous dire que ce tome a été une douche froide ? Si je le prends seul, je dirai « Mouais, ça passe » mais si je le compare au premier tome, c’est une déception. Ce second tome n’est pas à la hauteur du premier. Pourquoi tant de haine avec les tomes 2 ?

Je garde un très bon souvenir du tome 1. J’étais tellement contente d’avoir trouvé un livre avec des zombies qui me plaise. Mais là, j’avoue que je suis déçue. Je ne comprends pas la direction choisie par l’auteure dans ce tome. Elle met en avant la relation Ali/Cole et évidemment, elle choisit de les faire jouer au jeu de « Je t’aime moi non plus ». Ils passent leur temps à se déchirer, à se faire du mal et tout ça pour pas grand-chose. Je regrette tellement que l’auteure se focalise la dessus. Surtout qu’on se doute de la façon dont tout va finir. On passe à côté du plus intéressant. A savoir, Alice Zombie.
Depuis qu’elle a été mordue, Alice sent un deuxième cœur battre dans sa poitrine. On ignore ce qu’elle a jusqu’à ce que de sombres marques apparaissent dans son reflet. J’ai trouvé cette idée absolument géniale. Le « jeu » avec le miroir, le reflet qui répond (j’ai adoré le coup du rouge à lèvre ^^) … J’aurais préféré que l’auteure développe ces aspects. Dans le livre, ils sont vus à travers la relation Ali/Cole et c’est bien dommage. L’auteure ne les exploite pas à fond. On va très vite sur ces éléments et la solution arrive facilement. J’ai eu un sentiment d’incomplet.
Quoi qu’il se passait, tout revenait aux tensions entre Ali et Cole et ça devenait lassant.
Un passage avec Anima a capté toute mon attention mais malheureusement, tout se termine bien vite.

Dans ce tome, je pense que vous aurez compris que je n’ai pas aimé ce qui se passe entre Ali et Cole. Tous les deux sont fatigants au possible. Je n’ai pas retrouvé les personnages que j’avais beaucoup appréciés dans le premier tome.
Si leur relation ne m’a pas plu, ce n’est pas le cas de celles des chasseurs de zombies dans leur ensemble. J’ai aimé ce que l’auteure a fait pour l’équipe. Il était inutile de faire trainer plus longtemps ce qui serait fatalement arrivé. ^^

J’en attendais beaucoup de ce second tome, ce qui explique peut-être ma déception. Je voulais en savoir plus sur les zombies et Anima mais l’intrigue ne progresse pas beaucoup au final et manque de « peps ». On se focalise sur le couple Ali/Cole au détriment du reste.
Ce second tome n’échappe malheureusement pas à cette « malédiction » qui pèse sur certaines suites. Toutefois, je lirai le prochain et dernier tome. Je n’aime pas laisser une trilogie inachevée et je pense que le final peut rattraper cette erreur de parcours. ;)