Keleana#1 L'assassineuse Sarah J

Résumé :

Aussi belle que dangereuse, Keleana est enfermée dans les mines d'Endovier. Sa seule chance de revoir la lumière du jour ? Participer à un tournoi qui pourrait lui coûter la vie.

Le premier tome d’une série de fantasy sombre et haletante.

Le royaume d’Adarlan, d’où toute magie a été bannie, est gouverné d’une main ferme par un roi tyrannique. Keleana, membre de la secte des Assassins et opposée au pouvoir du roi, est emprisonnée dans les mines de sel d’Endovier depuis plus d’un an.

Pour gagner sa liberté, Keleana doit représenter le prince Dorian dans un tournoi à mort dont l’unique survivant devra servir le roi pendant 4 ans. Mais les concurrents, l’un après l’autre, sont éliminés de façon mystérieuse et Keleana sent son tour venir. Manifestement, d’obscures forces magiques ressurgissent dans l’ombre de la cité et la jeune Assassineuse va devoir leur faire face…

Heureusement, elle pourra compter sur l’aide de deux hommes : son entraîneur, le beau capitaine Chaol, et le prince Dorian en personne, dont les charmes ne la laissent pas indifférente…

(Source : La Martinière- Jeunesse

Mon avis :

Je n’avais pas beaucoup accroché à la nouvelle Keleana et le Seigneur Pirate, cependant ce tome m’a complètement fait changer d’avis. Un imaginaire riche et abouti, des personnages soignés… tous les ingrédients sont là pour en faire une très bonne lecture.

Célèbre assassineuse, Keleana a été capturée et envoyée dans les mines d’Endovier. Après un an de travaux forcés, elle se voit offrir la possibilité de regagner sa liberté. Pour cela, elle doit remporter un tournoi et devenir le champion du roi. Tout d’abord réticente et un brun soupçonneuse, Keleana finit par accepter. Elle arrive à la cour et commence alors son entrainement. Là, un danger guette. Les candidats disparaissent mystérieusement les uns après les autres et Keleana pourrait bien être la prochaine.
En lisant le résumé, je m’attendais vraiment à suivre Keleana dans une série d’épreuves et ainsi la voir progresser peu à peu vers la place de champion. L’auteure a choisi de faire tout autrement. Les épreuves sont évoquées plus ou moins rapidement au cours des chapitres. L’accent est véritablement mis sur la magie à l’origine des disparitions. A travers l’enquête de Keleana, on découvre également la cour d’Adarlan et toutes les intrigues politiques qui s’y cachent. Plutôt déroutant au début, on se laisse finalement porter, notamment grâce à l’écriture de l’auteure. Une écriture très fluide vraiment agréable à lire. On arrive à la fin sans s’en rendre compte. Je ne cache pas que j’aurais aimé explorer davantage le tournoi mais quand on voit ce que l’auteure a créé tout autour, à savoir un monde riche, des intrigues politiques et un passé qui ont éveillé ma curiosité, je me suis totalement laissée embarquer.
J’ai retrouvé dans ce roman ce que j’attendais d’un univers de fantasy.

Keleana m’avait profondément agacée dans la nouvelle. La jeune femme est très imbue d’elle-même, elle se croit au-dessus des autres en permanence et ne se remet jamais en cause. L’année passée dans les mines d’Endovier lui  a fait le plus grand bien. On retrouve certains défauts, elle ne supporte pas de devoir faire profil bas devant les autres candidats et le fait qu’ils ne la reconnaissent pas l’énerve. Mais cette arrogance lui sert surtout de carapace, elle cache ses peurs derrière. Elle refuse de laisser voir ses faiblesses, mais quand elle est seule, on la voit telle qu’elle est. Keleana est une jeune femme touchante, qui a traversé des choses terribles mais elle en est ressortie grandie. Elle apparait très humaine au final. Je préfère largement cette Keleana, à celle de la nouvelle.
La jeune femme ne laisse pas insensible. Pour preuve, le Prince Dorian et son capitaine de la garde, Chaol, semblent sous le charme. A leur façon, ils vont tenter de séduire Keleana. Des deux, c’est Dorian qui s’affirme le plus. Il apparait gentil, serviable et plutôt à l’opposé de ses parents, à qui il n’hésite pas à tenir tête. Il fait très sûr de lui, très charismatique mais il lui manque un petit truc pour être totalement irrésistible. Il a une trop grande confiance en lui qui peut le rendre assez désagréable par moment. A l’opposé, Chaol est plus dans la finesse. Il fait très discret, très effacé par rapport au prince et pourtant le charme opère bel et bien. C’est un soldat royal avant tout, il a cœur son travail, mais c’est aussi un homme sensible, dotée d’une grande gentillesse.
Les deux ont un attachement sincère pour la jeune femme, mais ils ne le montrent pas de la même façon. Le prince est plus entreprenant et j’ai eu mal au cœur pour Chaol à un moment. Je n’ai pas eu de coup de cœur pour l’un ou pour l’autre pour le moment. Ils ont chacun ce petit truc qui fait qu’on les aime. Je suis pressée de retrouver le trio.
Parmi les personnages secondaires, la princesse Nehemia a retenu mon attention. Elle semble en savoir beaucoup et je ne doute pas qu’elle saura se révéler une alliée de poids. Elle me plait déjà.

Ce premier tome est une belle introduction à cette série, qui comptera 6 romans. L’auteure plante un univers puissant qui s’annonce très prometteur. J’ai hâte de le parcourir aux côtés de Keleana, Chaol et Dorian. Intrigues politiques, magie et romance sont les ingrédients de cette fantasy. A lire !!

 
Le truc en + : 

Je n’ai pas eu de gros problèmes de compréhension, mais je pense, si j’en crois les chroniques lues, qu’il est préférable de lire les 5 nouvelles disponibles avant de lire ce tome (ce que je n'ai pas fait). Certaines références sont en lien avec celles-ci, donc pour une compréhension totale, lire les nouvelles peut se révéler utile. ;)