Wicked Jennifer Armentrout 

Résumé :

Things are about to get Wicked in New Orleans.

Twenty-two year old Ivy Morgan isn’t your average college student. She, and others like her, know humans aren’t the only thing trolling the French Quarter for fun… and for food. Her duty to the Order is her life. After all, four years ago, she lost everything at the hands of the creatures she’d sworn to hunt, tearing her world and her heart apart.

Ren Owens is the last person Ivy expected to enter her rigidly controlled life. He’s six feet and three inches of temptation and swoon-inducing charm. With forest-green eyes and a smile that’s surely left a stream of broken hearts in its wake, he has an uncanny, almost unnatural ability to make her yearn for everything he has to offer. But letting him in is as dangerous as hunting the cold-blooded killers stalking the streets. Losing the boy she loved once before had nearly destroyed her, but the sparking tension that grows between them becomes impossible for Ivy to deny. Deep down, she wants… she needs more than what her duty demands of her, what her past has shaped for her.

But as Ivy grows closer to Ren, she realizes she’s not the only one carrying secrets that could shatter the frail bond between them. There’s something he’s not telling her, and one thing is for certain. She’s no longer sure what is more dangerous to her—the ancient beings threatening to take over the town or the man demanding to lay claim to her heart and her soul.

(Source : Site de l’auteure)

Mon avis :

Après les gargouilles, les démons et bien d’autres encore, Jennifer L. Armentrout revient avec des faes. Et encore une fois, elle a su me séduire avec son univers et ses personnages.

L’auteure nous entraîne ici à la Nouvelle Orléans, au sein de l’Ordre, un groupe d’hommes qui luttent contre les faes qui ont envahi notre monde. Ces derniers se « nourrissent » des humains et représentent donc une menace. Depuis qu’elle a perdu toute sa famille et son petit ami à cause des faes, Ivy, membre de l’Ordre, se consacre pleinement à sa mission. Tout bascule avec l’apparition d’un fae plus puissant que les autres et l’arrivée du très séduisant et mystérieux Ren au sein de l’Ordre. Pour Ivy, les ennuis ne font que commencer.

De manière générale, j’aime les romans avec les faes. Je trouve qu’ils offrent une grande liberté aux auteurs et ils sont riches en possibilités. Ici c’est exactement ça, Jennifer L. Armentrout reprend certains codes, caractéristiques propres à ces êtres et y ajoute sa petite touche personnelle. On a alors un univers passionnant dans lequel on évolue avec plaisir. Ajoutez à cela l’atmosphère de la Nouvelle Orléans, ville connue pour ses nombreux cimetières et les cultes vaudous, et vous avez un très bon cru. L’auteure décrit avec précision la ville, on a le sentiment d’y être. L’ambiance particulière de celle-ci est parfaitement mise au service du récit. Le mélange avec les faes est excellent.
J’ai un petit regret cependant. L’auteure met ces éléments de côté dans la seconde partie du roman pour mieux se focaliser sur les personnages. Ce choix peut se comprendre, l’intrigue s’en trouve redynamisée, mais j’aurais vraiment aimé en découvrir plus sur ces créatures.
Heureusement, j’ai beaucoup aimé nos deux personnages principaux.

Ivy m’a touchée avec son histoire que j’en aurais presque oublié ses défauts. Elle est rongée par une telle culpabilité, qu’elle se retrouve écrasée par celle-ci et n’arrive plus à avancer. Elle s’interdit beaucoup de choses et préfère s’enfermer dans son travail. A un moment, je l’aurais bien giflée tant ce qu’elle fait est stupide. Sa rencontre avec Ren va lui faire le plus grand bien, elle va enfin s’autoriser à vivre à nouveau.
Avec Ren, l’auteure fait encore des merveilles et nous offre un personnage masculin des plus séduisants. Doux, attentionné, patient et terriblement hot… il est parfait. L’aura de mystère qui plane autour de lui le rend encore plus intéressant. J’espère toutefois qu’il n’a pas tout révélé et qu’on en apprendra plus par la suite.
Leur duo fonctionne à merveille et il me tarde de les retrouver.

Les autres personnages ne m’ont pas fait forte impression. Je retiendrai tout de même Tink. Il est amusant mais je n’ai pas été séduite par le « brownie ». Il apporte une touche comique mais sans plus. Du moins pour l’instant. Je pense que ça peut changer par la suite.

L’écriture de l’auteure est toujours aussi efficace. L’intrigue progresse lentement au début pour mieux nous tenir en haleine ensuite. Certains éléments sont prévisibles mais dans l’ensemble, l’auteure parvient à nous surprendre. Le final est à l’image de celui de Stone Cold Touch. Il est absolument impitoyable et annonce le meilleur pour la suite.
On est dans un roman new adult donc il y a quelques scènes de sexe. Plutôt nombreuses, elles sont bien intégrées et écrites avec finesse.

J’ai à nouveau passé un très bon moment grâce à Jennifer L. Armentrout. Wicked démarre cette nouvelle trilogie sous de bons auspices. La suite sortira finalement début 2016, je serai au rendez-vous.

 

Je remercie Manon, du blog Sous Ma Couverture, pour cette lecture commune. J'ai adoré nos petites discussions autour de ce livre. J'espère qu'on remettra ça dès que possible ;)

Découvrez son avis ICI