Pitch Perfect 2 

Résumé :

Les Barden Bellas sont de retour pour faire vibrer le monde dans Pitch Perfect 2, suite de The Hit Girls qui racontait l’histoire d’une bande d’adorables jeunes filles un brin marginales qui n’avaient qu’un point commun : leurs voix inoubliables lorsqu’elles chantaient ensemble et ne formaient plus qu’un. Cela fait trois ans que les Bellas se sont imposées comme le premier groupe exclusivement féminin à remporter un titre national grâce à leurs voix, leur style et leur attitude reconnaissables entre toutes. Mais lorsqu’elles se retrouvent radiées suite à un scandale qui risque de compromettre leur dernière année à Barden, nos trois championnes à l’esprit combatif estiment que, cette fois, elles ont perdu la partie. Alors qu’il ne leur reste qu’une occasion de reconquérir leur titre, les Bellas doivent se battre pour avoir le droit de concourir au championnat du monde de chant a capella de Copenhague. Entre la pression de la compétition musicale et la peur de rater leur année de Terminale, les Bellas devront se serrer les coudes pour retrouver leur voix et remporter le championnat…

(Source : Allociné)

Mon avis :

Le premier film avait été une vraie surprise. Je ne m’attendais pas à apprécier autant cette histoire d’un groupe de filles qui chantent a cappella. L’annonce d’une suite a été plutôt inattendue. Mais quand je vois le résultat, je me dis que c’était une très bonne idée.

Avec les suites, on ne sait jamais vraiment à quoi s’attendre. Souvent, je les trouve moins bonnes car le scénario est « faible » et sans grand intérêt. Avec Pitch Perfect 2, je n’ai pas du tout eu cette impression. J’ai trouvé l’intrigue très intelligente et bien menée. Les Bellas se retrouvent face à une toute nouvelle concurrence, un groupe allemand, leader européen, pour reconquérir leur titre, perdu suite à une prestation qui a viré au scandale.
Une partie de l’intrigue reprend un peu ce qu’on avait dans le premier fil, dans le sens où Les Bella vont devoir réapprendre à travailler toutes ensembles. Elles vont devoir retrouver leur « voix ». Ça ne m’a pas gênée car on n’est pas dans une redite du premier volet. Les Bellas sont le cœur du film donc je trouve normal qu’elles soient au centre de celui-ci et puis elles font face à de nouveaux problèmes, de nouvelles responsabilités donc on a quelque chose de nouveau. L’intrigue a « grandi » avec ce groupe de filles.
Ces nouveaux défis donnent une nouvelle envergure à ce second volet. Dans le premier volet, on restait au niveau universitaire, ce n’est plus le cas ici. On se retrouve totalement embarqué avec ces filles. La compétition est au cœur du film. On se doute de l’issue mais on prend un réel plaisir à les voir progresser.

On retrouve de superbes numéros de chants et de danse. La compétition étant particulièrement élevée, on assiste à des prestations époustouflantes. Le début présente quelques couacs liés à l’intrigue mais les prestations finales sont tantôt impressionnantes, à vous en mettre plein la vue, et tantôt émouvantes. Là aussi on passe un cap.
L’humour est également de retour. Tout n’est pas dans la finesse mais on s’amuse bien. Les échanges entre les deux commentateurs sont toujours aussi bons et bien trouvés.

Je n’ai pas grand-chose à dire sur le casting, si ce n’est qu’il est très bon. Cette équipe de filles est irrésistible. C’est un tout que l’on ne peut séparer. Elles ont chacune un truc qui vient renforcer celui des autres. On ne peut que les aimer. Les nouveaux arrivants, notamment les deux « têtes » des Das Sound Machine apportent aussi une vraie valeur ajoutée au film. Ce sont de vrais compétiteurs.

Si je devais faire un reproche au film, c’est concernant l’arrivée de la nouvelle Bella. J’aurais aimé qu’on en apprenne plus sur elle car elle est quand même celle qui va perpétuer l’histoire des Bellas. Le film reste assez discret sur elle et c’est un petit peu dommage.

Cette suite est une réussite. On retrouve ce qui a fait le succès du premier film et on y ajoute de quoi construire une intrigue qui tienne la route. J’entends parler d’une potentielle suite. Je ne sais pas si c’est une bonne idée. J’ai peur que cette fois, on soit dans la suite de trop.