The Maze Runner #2 - La Terre Brûlée

Résumé :

ET SI LA VIE ÉTAIT PIRE HORS DU LABYRINTHE ?

Thomas en était sûr, la sortie du labyrinthe marquerait la fin de l'Épreuve. Mais à l'extérieur il découvre un monde ravagé. La terre est dépeuplée, brûlée par un climat ardent. Plus de gouvernement, plus d'ordre... et des hordes de gens infectés, en proie à une folie meurtrière, errent dans les villes en ruines. Au lieu de la liberté espérée, Thomas se trouve confronté à un nouveau défi démoniaque. Au coeur de cette terre brûlée, parviendra-t-il à trouver la paix... et un peu d'amour ?

(Source : PKJ)

Mon avis :

Une suite intéressante mais je n’ai pas retrouvé cette écriture qui m’avait tant plu dans le premier.

Ce second tome permet d’en découvrir bien plus sur Wicked et les fameuses épreuves que doivent affronter les survivants. J’ai beaucoup apprécié cet aspect que j’ai trouvé très riche et captivant. On plonge véritablement au cœur de quelque chose de bien plus complexe qu’il n’y parait. On entre dans un projet d’une toute autre envergure que ce que laissait supposer le labyrinthe. On saisit assez vite que les ennuis ne font que commencer et que les Blocards vont encore en « baver » un moment avant d’avoir les réponses voulues. Il me tarde de découvrir la suite.
Les nouveaux décors et les nouveaux personnages permettent de renouveler l’histoire et de ne pas tomber dans une répétition du premier tome.

J’avais apprécié les personnages dans Le Labyrinthe mais là, c’est comme si j’avais affaire à de toutes autres personnes. J’ai nettement moins accroché à leurs personnalités. Je ne sais pas ce qui s’est passé pour justifier un tel changement mais j’ai trouvé que le groupe fonctionnait nettement moins bien. Celui qui m’a le plus énervée, c’est Minho. Il se prend pour qui ? Il a pris la grosse tête et se permet des réflexions absolument nulles…j’avais vraiment envie de le frapper. J’espère qu’il sera moins prétentieux et vaniteux par la suite.
Heureusement, les nouveaux personnages sont plutôt sympathiques et m’ont beaucoup fait rire. Je pense à Jorge et Brenda. Je les ai trouvé « terribles » (dans le bon sens du terme). Le premier a un humour piquant à toute épreuve et la seconde n’hésite pas à remettre Thomas à sa place et ça, je trouve ça génial.

Alors que le premier tome était bien rythmé et très fluide dans sa progression, je n’ai pas retrouvé ça avec cette suite. Il se passe beaucoup de chose mais j’ai trouvé l’ensemble très décousu, les enchaînements se font moins bien. C’est « trop gros » parfois et les revirements de situation sont tellement surprenants que ça passe mal. J’ai eu l’impression que c’était un peu forcé par moment. Le résultat donne une lecture très hachée. C’est bien dommage. L’écriture si percutante de l’auteur m’a manqué.

Un second tome qui m’a moins plu mais qui soulève de nombreuses questions. La progression de l’intrigue est plaisante, dommage que ce qu’il y a autour ne suive pas aussi bien. La suite est dans ma PAL et sera lue avant le dernier film.