Let the sky Fall_Shannon Messenger

Résumé :

Personne ne s’explique que Vane Weston ait pu survivre, enfant, à l’ouragan qui a tué ses parents. À son réveil, étendu parmi les débris laissés par le passage de la tempête, il n’avait pas le moindre souvenir de son passé – à l’exception du beau visage d’une fillette ballottée par les vents. Malgré les années qui passent, l’inconnue rend de temps en temps visite en rêve au jeune homme, qui s’accroche à l’espoir qu’elle ne soit pas qu’un fantôme.

Il ne croit pas si bien dire. Mais si la jeune fille, Audra, est bien un être de chair et de sang, elle n’a en revanche rien d’humain ! C’est une sylphe, une créature liée au vent, qu’elle sait manipuler pour voler dans les airs, transmettre des messages ou livrer bataille. Sa mission ? Le protéger. Malheureusement, l’histoire se répète – une maladresse et Audra révèle à leur pire ennemi l’existence du garçon… Celle qui vient peut-être de causer la mort de Vane est aussi son seul espoir de survie : le jeune homme n’a que quelques jours pour comprendre qui il est vraiment ou c’est la mort qui l’attend.

Les nuages s’amassent au-dessus d’eux, et un vent mauvais balaie les sables du désert… Survivront-ils à l’orage qui se lève à l’horizon ? Retrouvez la patte unique de Shannon Messenger, de dialogues malicieux en scènes d’affrontements homériques, pour une histoire fantastique où brille une fois encore son immense inventivité.

(Source : Lumen)

Mon avis :

J’ai longtemps hésité avant de lire ce roman. J’ai finalement sauté le pas et je ne regrette rien. Let The Sky Fall a été une ENORME surprise. Un début de trilogie très prometteur. Je peux le dire, j’ai été littéralement soufflée par cette lecture (ahah, je sais, c’était facile :p).

En quelques pages, Shannon Messenger m’a complètement entraînée dans son univers. Et ça n’a fait que se renforcer par la suite. L’intrigue est classique, l’histoire de l’unique survivant qui va sauver tout le monde n’est pas une nouveauté, mais l’auteure y apporte sa touche personnelle avec un univers absolument fascinant, rendant le tout addictif. Le monde des sylphes est une merveille. J’ai adoré découvrir ce monde façonné par les vents, leurs coutumes, leur histoire…Tout est codifié, chacun a un rôle à jouer. Shannon Messenger propose quelque chose de très original et plein de mystères. On sort des créatures habituelles qui peuplent les romans jeunes adultes. Une vraie bouffée d’air frais (ahah, désolée c’est venu tout seul ^^).

Les protagonistes m’ont également beaucoup plu. Vane et Audra sont deux fortes personnalités et leur rencontre fait des étincelles. Ils sont très différents et pourtant si semblables. Vane est facétieux et insouciant, c’est un adolescent typique, un personnage très authentique, tandis qu’Audra est froide et rigide. Une paire a priori mal assortie mais ensemble ils vont énormément changer. Vane ne suit pas docilement Audra et agit ainsi comme un baume sur la jeune femme. Il n’hésite pas à la bousculer pour lui faire découvrir son monde. On assiste donc à une transformation chez elle. Sa dévotion à sa mission est touchante mais j’ai beaucoup apprécié de la voir devenir une autre personne, plus libre. Rongée par la culpabilité, la jeune femme sombrait mais peu à peu elle devient plus combattive et courageuse. Audra est vraiment une belle personne. Elle aussi a une influence sur Vane. Elle lui mettra un peu de plomb dans la cervelle et fera de lui un sylphe accompli.
La romance qui prend place entre eux arrive progressivement, non sans quelques maladresses. Rien de bien envahissant pour le moment mais cela annonce quelques complications ensuite. ^^

L’histoire est bien construite, portée par la très belle plume de Shannon Messenger. On progresse lentement mais de nombreux bouleversements se produisent. Les derniers chapitres sont terribles. De sombres et douloureux secrets sont révélés, l’auteure enchaîne les révélations chocs. J’ai été aussi affectée que les personnages par chacun des mots qui étaient prononcés. Véritable tempête d’émotions, ces derniers chapitres n’épargnent personne.
Le roman s’achève de façon assez abrupte. De nombreuses questions restent en suspens. J’ai été très surprise mais c’est une fin qui fonctionne à merveille puisqu’elle m’a donné envie de retrouver Vane et Audra au plus vite. Ce que je compte bien faire.

Première expérience d’un roman de Shannon Messenger et on frôle le coup de cœur. Ce roman est une mise en bouche, tout n’a pas encore commencé. Il me tarde de lire la suite. Heureusement, celle-ci ne devrait plus tarder puisque Let The Storm Break sort le 3 mars.

Résumé :
Vane Weston, le dernier sylphe de l’Ouest, a survécu à son premier affrontement avec l’ennemi. Il reste cependant une cible de choix, car lui seul détient le pouvoir des quatre vents… du moins c’est ce que tous s’imaginent. Car Audra, depuis qu’elle s’est unie à lui en se laissant voler un baiser – trahissant par là son serment de gardienne et tous les sylphes – maîtrise, elle aussi, la même forcesecrète.

Partie loin au nord pour fuir de terribles révélations sur son passé, la jeune fille se retrouve malgré elle attirée dans la Vallée de la Mort, repaire de Raiden et de ses guerriers. Et ce qu’elle y découvre la terrifie. Vane et Audra se trouvent face à un dilemme : révéler leur secret aux Veilleurs afin de leur permettre de combattre Raiden, et réduire ainsi à néant le sacrifice de tout un peuple, ou s’entêter à refuser au risque de perdre la guerre ?

S’ils parviennent à survivre aux forces venues les détruire, leur restera-t-il quoi que ce soit après le passage de l’ouragan ? Dans Let the Storm Break, la suite de Let the Sky Fall, Shannon Messenger mêle toujours avec autant de talent scènes d’action, créatures fantastiques et humour rafraîchissant. Laissez-vous entraîner par le souffle épique de sa nouvelle série !

(Source : *)