The 5th Wave - International movie poster

Résumé :

Quatre vagues d’attaques, chacune plus mortelle que la précédente, ont décimé la presque totalité de la Terre. Terrifiée, se méfiant de tout, Cassie est en fuite et tente désespérément de sauver son jeune frère. Alors qu’elle se prépare à affronter la cinquième vague, aussi inévitable que fatale, elle va faire équipe avec un jeune homme qui pourrait bien représenter son dernier espoir – si toutefois elle peut lui faire confiance…

(Source : Allociné)

Mon avis :

J’avais un très bon feeling avec ce film. Les premières images m’avaient mise en confiance. Le résultat est là. Adaptation réussie.

Premier point favorable à ce film, sa fidélité au roman. Contrairement à certaines adaptations qui prennent de grandes libertés (parfois ça fonctionne et parfois non), je trouve ce film très proche du roman. Ils ont repris l’atmosphère assez noire du livre, ses multiples points de vue…l’essence du livre est là. Oui, ils ont dû faire quelques raccourcis, ceux qui ont lu les romans comprendront mieux certains passages mais l’ensemble est très plaisant et reste compréhensible pour ceux qui découvriraient l’œuvre de Rick Yancey par ce biais. Les amateurs d’invasions extraterrestres et de films catastrophe devraient également trouver leur compte.

L’autre atout de ce film, c’est son casting. Chloe Grace Moretz ne cesse de m’impressionner, c’est une vraie actrice « caméléon », elle s’adapte parfaitement à chacun de ses rôles. Je l’apprécie de plus en plus. Je l’avais beaucoup aimé dans Kick-Ass ou encore Si je reste, dans la 5ème Vague elle incarne très bien Cassie, adolescente livrée à elle-même pour survivre à cette soudaine invasion. Elle a un visage très expressif, ce qui lui permet de faire passer beaucoup d’émotions avec un regard, ce que la réalisation met bien en avant. Quant à Nick Robinson, il colle tout à fait à l’image que j’avais du personnage de Ben. Je lui préfère toujours Evan Walker, incarné par Alex Roe, que je découvre ici. Il a un charisme discret qui correspond à son personnage. Si j’étais sceptique au début, j’ai rapidement changé d’avis. Il incarne un Evan très convaincant. Le reste de l’équipe est tout aussi bon, j’ai été agréablement surprise par Ringer et Sammy m’a fait fondre. Il est adorable.

La réalisation m’a bien plu, je n’ai simplement pas adhéré à leur vision des « extraterrestres ». Quand les jeunes enfilent leurs lunettes pour repérer « les êtres infectés », on a vraiment l’impression d’être dans un mauvais jeu vidéo, ça fait très gadget. Autrement, le film est bien construit et les effets spéciaux sont bons. La BO vient accompagner le tout comme il faut.

J Blakeson fait vraiment honneur à l’œuvre de Rick Yancey avec cette adaptation. J’ai passé un très bon moment. J’espère que la suite verra le jour sur grand écran, ce qui semble incertain à l’heure actuelle. Mais avant, vivement la sortie du dernier tome, La Dernière Etoile.