La fille de braises et de ronces #3_Le Royaume des Larmes_Rae Carson

Résumé :

L'Élue n'hésite pas. L'Élue ne craint rien...

L'ultime volet de La Trilogie de braises et de ronces, une perle de l'heroic fantasy pour les fans de la série Game of Thrones.

La reine Lucero-Elisa, porteuse de la Pierre Sacrée du Destin, est en fuite. À la Porte des Ténèbres, ses ennemis ont enlevé Hector, l'homme qu'elle aime et le commandant de sa garde. Son royaume est au bord de la guerre civile, ses propres soldats ont même ordre de l'abattre...

Pour reconquérir son trône et sauver Hector, Elisa doit mener ses trois fidèles compagnons au coeur d'un pays de neige, de glace et de magie destructrice.

Les terribles secrets qu'elle découvrira durant ce périple pourraient bien changer le cours de l'Histoire...

(Source : Collection R)

Mon avis :

Fin du voyage avec Elisa et que dire… Je suis totalement bluffée par cette héroïne que j’aurais pris plaisir à suivre du début à la fin.

Pas de répit pour Elisa. Alors que sa quête du Zafira prend fin, le piège de ses opposants se referme sur elle. Hector est enlevé et conduit en territoire ennemi. Prête à tout pour sauver l’homme qu’elle aime, Elisa se lance dans la plus périlleuse des aventures, quitte à laisser temporairement son royaume aux mains de ceux qui l’ont trahie.
Si le second tome m’avait déjà beaucoup plu, celui-ci a fait des merveilles. Cette série n’a eu de cesse de s’améliorer. Le Royaume des Larmes, c’est du non-stop. On repart très vite sur les routes avec Elisa et ses alliés et on ne s’arrête pas avant les dernières pages. On ressent toute cette urgence qui habite la jeune souveraine. Elle refuse d’abandonner Hector et elle a parfaitement conscience que la situation est critique. Elle ne lâchera rien jusqu’au bout. Elisa est tout simplement admirable dans ce tome. Si la lecture fait très séquencée, chaque aspect de l’aventure est bien distinct, le tout est fluide et très agréable à lire. Rae Carson nous entraine au cœur d’une aventure pleine de dangers et de péripéties. C’est extrêmement prenant. On voyage énormément et c’est un réel plaisir à lire.

Quelle évolution pour Elisa !! J’insiste beaucoup mais Waoouh !!… La jeune femme n’a plus rien à voir avec celle qu’elle était au départ. Désormais, c’est une véritable souveraine qui n’hésite pas à exprimer ses convictions et qui se bat pour ce qui lui paraît juste. Elle prend les choses en mains et ne comptent pas fléchir devant qui que ce soit. J’ai été à la fois surprise mais aussi enchantée par ces changements. Je n’avais qu’une envie, l’encourager à continuer.
Evidemment, elle doit beaucoup à ses fidèles alliés, Mara, Belen mais surtout Hector. Lui qui s’était montré si sévère avec Elisa dans le tome précédent a finalement accepté ses sentiments et ceux de la princesse. Il est fidèle à celle qu’il aime et fera tout pour la protéger et la soutenir. Ensemble, ils sont beaux, ils sont forts. J’étais aux anges de les voir enfin réunis et épanouis.

La double narration de ce tome est un bel ajout à cette saga. On découvre toujours plus les pensées profondes de nos personnages, on apprend à les connaître davantage, surtout Hector. Je dois avouer que les chapitres où il avait la parole m’ont permis de mieux le cerner et de mieux appréhender les raisons qui l’ont poussé à agir comme il a pu le faire. Ce double point-vue est une réussite. Ce sont deux personnages forts avec des visions très différentes des choses. Développer ces deux perspectives était une très bonne idée.

Je suis ravie de pouvoir dire que cette conclusion était absolument parfaite. Tout a fait ce qu’il fallait pour conclure cette merveilleuse saga. Rae Carson a bâti un univers solide et a su s’en servir pour en extraire le meilleur. Je vous encourage vivement à faire le voyage vous aussi. Cet imaginaire vaut largement qu’on s’y intéresse de près.