The Covenant #2_Pure_Jennifer L

Résumé :

Some rules are made to be broken, but breaking the ultimate rule can change everything.

Alex lives–and loves–recklessly, until a single decision leads to a heartbreaking revelation.

As a mysterious threat closes in and she confronts a Council that wants to see her in servitude, Alex faces a choice between love that is fated… and love that is forbidden.

(Source : site de JLA)

Mon avis :

Je n’irai pas par quatre chemins, j’ai adoré ce tome. Déjà conquise par le premier, celui est un cran encore au-dessus. C’est vous dire à quel point cette saga est une perle.

Les Daimons sont aux portes des Covenants et pourtant le danger semble ailleurs. Alexandria doit faire face aux conséquences de ses actes. Envoyée à New York, elle fait la connaissance du Conseil, haute institution chez les Pures, qui semble particulièrement s’intéresser à elle.

Ce tome démarre très fort avec des événements qui vont profondément marquer notre jeune héroïne…et le lecteur, par la même occasion. A un moment particulièrement, je n’ai pas pu poser le roman, bien qu’il soit tard, car j’avais besoin de savoir ce qui allait se passer. Je n’arrivais pas à croire que JLA ait osé faire ça. Et pourtant si. J’ai trouvé ça très dur pour Alexandria. J’ai eu énormément de peine pour la jeune femme. Mais quel coup de génie !! Je ne veux pas trop en dire donc je n’insisterai pas mais allez-y les yeux fermés.


(Faites confiance à Sam ;) )

Par la suite, pas le temps de s’en remettre. L’auteure nous emmène à New York, rencontrer le Conseil. Et là aussi, pas de répit. Alexandria a fort à faire. On plonge au cœur du monde des Pures et croyez-moi, ce n’est pas joli-joli. C’est un monde lourd de contraintes que nous dépeint JLA, un monde profondément injuste avec des règles à n’en plus finir. On comprend mieux les nombreux obstacles qui vont se dresser sur le chemin d’Alex. Elle se découvre des alliés mais aussi des ennemis, dont certains très puissants. Ce qui n'aurait dû être qu'une simple audience va prendre un tournant complètement inattendu. Et se conclure de manière dramatique. JLA frappe encore un grand coup. Autant vous dire qu’après ça, plus rien ne sera comme avant.
Cette construction en deux temps m’a beaucoup plu. Le début laisse penser que l’on va aller dans telle direction et finalement JLA nous entraine ailleurs. Cela donne une dimension plus complexe à tout cet imaginaire, où rien n’est simple. L’ennemi prend de multiples visages. Je me suis totalement laissée prendre au jeu et j’ai vraiment hâte de connaître les prochains mouvements des protagonistes. On savait la situation d’Alexandria précaire, mais là…on réalise à quel point et je n’aimerais vraiment pas être à sa place.

Je ne peux évidemment pas vous parler de ce livre sans évoquer la romance, et surtout tous les moments Alex/Aiden. Aïe, aïe, aïe !! Je fonds littéralement pour ces deux-là. JLA a imaginé une romance compliquée, torturée dont je suis fan à 100%. On ressent chaque émotion des personnages. Les sentiments sont là et pourtant ils ne peuvent pas s’empêcher de se faire du mal, et par conséquent à nous avec. On a le cœur qui bat vite, qui se brise et se recolle en un ballet incessant. J’en veux plus !!
Quant à un éventuel triangle amoureux, pour moi il n’est absolument pas dangereux. Je ne doute pas qu’Alex fera le bon choix. ^^

Si j’ai autant aimé ma lecture, c’est aussi parce que les personnages sont exceptionnels.
J’adore Alexandria. Elle a ses défauts, certes, et je lui ficherai bien quelques claques mais son courage et sa dévotion à ses amis compensent bien ses petits travers. Je passe toujours un très bon moment en sa compagnie. Elle apprend beaucoup de ses erreurs et mûrit énormément dans ce tome. C’est quelqu’un de profondément humain et de très attachant. Mais celui qui me plait par-dessus tout, c’est Aiden. Il est le book boyfriend parfait, où en tout cas il s’en rapproche beaucoup. Je regrette qu’il soit si effacé dans ce tome mais cela rend chacune de ses apparitions encore plus exquise. Je n’attendais que ça. Je m’en voudrais d’oublier Seth. Je sais qu’il en énerve plus d’une mais pas moi. Dans ce tome, j’ai même été reconnaissante de tout ce qu’il fait pour Alex. Disons que je reste prudente vis-à-vis de lui. Je sens qu’il cache des choses et que tout ne va pas me plaire.

Cette longue chronique parle d’elle-même, Pure est un bijou. Une intrigue bien ficelée, avec tout ce qu’il faut d’action et de révélations, sans oublier les émotions…le combo parfait. Je vous invite fortement à lire The Covenant. Et si l’anglais vous effraie, vous êtes chanceux. J’ai Lu prévoit une publication de la série en fin d’année. C’est pas super ça ? ;)

Retrouvez mes avis sur les tomes précédents :

The Covenant #0The Covenant #1 Half Blood Jennifer L