The Wicked King_Holly Black

Résumé :

You must be strong enough to strike and strike and strike again without tiring.

The first lesson is to make yourself strong.

After the jaw-dropping revelation that Oak is the heir to Faerie, Jude must keep her younger brother safe. To do so, she has bound the wicked king, Cardan, to her, and made herself the power behind the throne. Navigating the constantly shifting political alliances of Faerie would be difficult enough if Cardan were easy to control. But he does everything in his power to humiliate and undermine her even as his fascination with her remains undiminished.

When it becomes all too clear that someone close to Jude means to betray her, threatening her own life and the lives of everyone she loves, Jude must uncover the traitor and fight her own complicated feelings for Cardan to maintain control as a mortal in a Faerie world.

(Source : Site de l’auteure)

Mon avis : 

Holly Black avait annoncé le programme : 2 mariages et un meurtre. Tout y est et même plus, jusqu’au final saisissant qui vient tout renverser. Ce second tome est une franche réussite.

On replonge doucement au cœur de la Cour de Faerie, le temps pour l’auteure de faire le point sur les 5 mois écoulés depuis le couronnement sanglant de Cardan. 5 mois au cours desquels Jude n’a eu aucun répit. On retrouve toutefois assez vite l’ambiance malsaine et faite de faux semblants de la Cour. Jude n’a pas le temps de souffler qu’il en arrive de partout. Et quand ce ne sont pas les seigneurs de la Cour qui réclament leur dette, c’est sa propre famille qui lui met des bâtons dans les roues. Très peu de choses ont changé, disons-le. Tous ces êtres aussi dangereux que fascinants n’ont de cesse de faire des pieds et des mains pour attirer l’attention et parvenir à leurs fins. Ils sont tout bonnement effrayants, pour autant je ne me lasse pas d’assister à toutes ces manigances. Les Faës ne déçoivent jamais.

Alors que Jude fait tout pour trouver une solution et ainsi prolonger son pacte avec Cardan, le jeu se corse avec l’arrivée d’un nouvel élément sur l’échiquier : le peuple de la Mer (L’Undersea). Et je ne vous parle pas de la Petite Sirène et de ses gentils poissons. Non, on est plutôt face à un peuple terrifiant, dirigé d’une main de fer par une reine sans pitié. Nicasia et sa mère ne tolèrent aucun refus. Si les peuple de la Terre étaient déjà bien belliqueux, ce n’est rien comparé à ceux de la Mer. Frissons garantis.


Charmant, n'est ce pas ? ^^

Et nous ne sommes pas au bout de nos surprises. Holly Black réserve tout un tas de temps forts. The Cruel Prince m’avait très vite emballée. Et bien multipliez le tout par deux, voire plus. The Wicked King est un véritable page turner. Et le meilleur survient à la fin. Fin qui m’a laissée complètement abasourdie. Là où certains se prennent un revers, d’autres révèlent tout leur talent. Holly Black confirme son statut de Reine des Faës.

Pour réussir à naviguer avec autant de talent dans ce monde qui veut sa peau, Jude a toute mon admiration. Elle maîtrise parfaitement les codes de Faerie. C’est un vrai plaisir de la voir tenir tête aux Faës et échafauder tous ses plans. Les obstacles sont nombreux et elle connait des déceptions, cependant elle n’abandonne jamais. Je lui tire mon chapeau. D’autant plus quand on la voit se battre pour rester humaine tout en adoptant les manières Faës. Cette dualité la rend particulièrement intéressante et vraie.
Et Cardan…Quel bandit !! Quel escroc !! J’en perds mes mots tant il est exaspérant et génial à la fois. Je l’adore et le déteste, c’est aussi simple que ça. Mais quelle crapule celui-là. Il cache tellement bien son jeu. Il fait l’idiot mais alors quand il se décide à agir, il ne fait pas les choses à moitié. J’applaudis sa dernière action. Et j’ai hâte de le retrouver. Lui qui jusque là restait dans l’ombre, le voilà prêt à révéler tout son talent.


Euh...j'ai quelques doutes à ce sujet ^^'

Je me réjouis de la façon dont Holly Black développe la relation entre Jude et Cardan. C’était déjà compliqué et ça ne va pas en s’arrangeant. Je ne sais pas trop à quel jeu ils jouent tous les deux mais ça fait des étincelles. Il y a une tension, une forme d’alchimie entre eux qui m’amuse terriblement. Vivement la suite !!

Quant à d’autres infâmes manipulateurs, je les déteste encore plus. Cela vaut pour Tarryn et Madoc les premiers. Je ne comprends décidément pas la jeune femme. Je la hais !! Je voudrais bien qu’elle soit malmenée dans le prochain épisode. 

Très sincèrement, je ne sais pas comment je vais pouvoir attendre la suite. Holly Black nous laisse après un coup dur. Le titre du prochain volet fait désormais sens. Tout a changé et il me tarde de voir quelles en seront les conséquences. Je m’attends à des représailles de qualité !!


Retrouvez mon avis sur le tome précédent :

The Cruel Prince_Holly Black