Pouvoirs Obscurs #5 Soupçons

Résumé :

Maya Delaney et ses amis échappent de justesse à l’incendie qui ravage leur petite ville et la forêt qui l’entoure. Mais il semblerait que les gens qui sont censés les aider ne soient pas vraiment de bonne volonté… Le piège se referme sur les adolescents : ils vont devoir rester unis et, pour éviter les mauvaises surprises, être parfaitement transparents les uns avec les autres. Qui aurait cru qu’une si petite ville puisse renfermer tant de secrets ?

(Source : Castelmore)

Mon avis :

Quelques ajustements ont été nécessaires pour retrouver mes marques. Ensuite, tout s’est bien passé. Ce tome est à l’image du premier. C’est très plaisant à lire mais il me manque toujours un petit quelque chose pour être totalement emballée.

Kelley Armstrong n’a pas fini d’en faire baver à ses personnages. Maya et ses amis pensaient s’en être tirés après l’incendie qui a ravagé leur réserve. Mais le sauvetage en hélicoptère ne se déroule pas comme prévu et vire à l’accident. Perdus en pleine forêt, comment s’échapper et retrouver leurs proches, tout en évitant les nombreux pièges qui les attendent ?


C'est une solution effectivement...

Tout comme avec la précédente trilogie, Kelley Armstrong a imaginé une vaste machination, dont on découvre les tenants et aboutissants au fil des épreuves que traversent Maya et ses amis. Peu à peu, on découvre qui tire les ficelles dans l’ombre. Entre trahisons, mensonges et coup bas, l’histoire se lit aisément et maintient un bon rythme. Pourtant, il me manque quelque chose pour être tout à fait sous le charme. A aucun moment, l’histoire ne décolle vraiment. On a ce sentiment terriblement frustrant, cette envie de voir l’intrigue prendre un cap plus relevé mais non, on ne décolle jamais et c’est bien dommage. Il manque ce petit coup de peps qui fait toute la différence, cet ingrédient « waouh » pour scotcher le lecteur.

Dans ce nouvel environnement, les jeunes sont livrés à eux-mêmes et montrent des tempéraments bien différents de ceux que l’on connaissait. Les uns s’affirment et les autres cherchent davantage à nuire. J’ai été assez étonnée par le comportement de certains. La dynamique de groupe est intéressante à suivre. Maya prend rapidement la tête des rescapés. Elle est cette meneuse posée et raisonnable, que l’on accompagne volontiers dans ses aventures. Elle possède une vraie âme de leader, c’est elle qui maintient la cohésion entre tous. Elle ne manque également pas de mordant quand il s’agit de se défendre. Une chouette héroïne !!
Daniel remplit, quant à lui, le rôle du second. Il est ce soutien indéfectible pour la jeune femme. Leur lien demeure très fort, à tel point que je me pose des questions sur eux et leur trio avec Serena. Je pense qu’il y a plus derrière que ce qu’on voit.
Celui qui m’a manqué, c’est Rafael. Il est absent une grande partie de l’histoire alors j’étais très heureuse de le voir resurgir. Sa présence se fait tout de suite sentir. Il dégage toujours une forte présence.


Et on est ravi de le savoir !! :P

Ce qui me plaît énormément avec cette série, c’est son lien toujours plus fort avecla précédente trilogie, voire même la série Femmes de l’Autremonde. Certains noms reviennent, on évoque les protagonistes antérieurs et leurs mésaventures. C’est habilement ficelé et les liens qui se construisent entre les différentes histoires apportent une dimension intrigante. On regarde différemment tous ces personnages et ça donne une grande richesse à l’ensemble. Je m’amuse à retrouver tout cet univers de l’auteure.

Des petits défauts qui n’ont, cependant, pas gâché ces retrouvailles. Ce second tome permet de découvrir les personnages autrement et, surtout, d’explorer plus en détails tous les secrets autour de la réserve et des mystérieux St Cloud. J’en aurais bien voulu plus par moment, je suis sûre qu’on pourrait aller plus loin avec un tel univers. Je verrai ce qu’il en est avec le dernier tome. Il reste encore pas mal de mystère à résoudre et j’espère bien avoir des réponses.


Retrouvez mon avis sur le tomes précédent :