le-cycle-des-pierres-protectrices-tome-1-pierre-de-lune

Résumé :

Depuis quelque temps, Morgane King a la poisse. Après s’être vue abandonnée par son fiancé juste avant son mariage et avoir été kidnappée, elle réussit à s’enfuir. Mais alors qu’elle vient de distancer les psychopathes qui la retenaient et espère que la chance tourne enfin pour elle, la jeune femme se fait attaquer par des bêtes sauvages qui la mutilent à vie.

En quittant l’hôpital, elle se retrouve sous protection « rapprochée » dans un lotissement trop beau pour être vrai : la résidence Sérénité. C’est là qu’elle rencontre Ethan, son garde du corps attitré, tout droit sorti de ses fantasmes inavoués et Léo, un jeune garçon turbulent qui semble lié de très près au bel Ethan.

Morgane découvrira très vite que les conséquences de ses blessures changeront sa vie d’une manière qu’elle n’aurait jamais pu imaginer.

(Source : Evidence Editions)

Mon avis :

Un grand merci à Babelio et à Evidence Editions pour l’envoi de ce roman. Je suis une mordue de fantasy urbaine alors ce titre m’intéressait particulièrement…malheureusement, ça ne l’aura pas vraiment fait.

Je deviens assez exigeante avec les récits d’urban fantasy. J’ai bien conscience que certains traits reviennent d’une série à une autre, pour autant, j’attends que les auteurs y ajoutent leur touche personnelle, y apportent un truc en plus. Sur ce point, je n’ai pas été déçue. Eloïse Clunet a des idées originales. Je ne connaissais pas, par exemple, la légende de la gargouille de Paris ou encore celle de la louve Alpha. Deux mythes intéressants et pleins de potentiel. Malheureusement, je les ai trouvés mal exploités. Ils manquent de construction et, pour moi, ils apparaissent alors davantage comme des justifications que comme de vrais éléments de l’histoire…


Merci, agent Mulder...ça me touche ^^'

Néanmoins, ce qui m’a surtout gênée avec ce récit, ça a été de voir les personnages accepter la situation bien trop facilement. Surtout Morgane, notre héroïne. Et là, navrée, mais je dis non !! Avec tout ce qu’elle traverse, les changements qu’elle subit, elle devrait réagir plus, se poser des questions. Mais non, elle accueille le tout sans broncher. Je n’y ai pas cru une minute. J’aurais voulu qu’elle ait plus de répondant. Quant à l’explication donnée, je n’ai pas été convaincue. Rien ne l’explique, rien ne nous prépare à ça. J’ai trouvé ça trop commode.

Morgane n’est pas la seule à avoir des défauts. Ethan, notre Alpha, aurait bien des leçons à apprendre auprès de vrais Alphas. Sam, Adam, Curran…si vous passez dans le coin… Le chef de meute a des problèmes et n’arrivent pas à aller de l’avant…ressaisis toi mon grand !!

L’histoire commençait bien et puis, peu à peu, on bascule dans autre chose. On se focalise sur une meute de loups renégats, aux intentions plus que douteuses, et j’ai trouvé qu’on se limitait à bien peu en fait. Et tout se finit de façon très abrupte. Je n’ai pas tout compris…


Très bonne question...

J’ai conscience d’être sévère avec ce récit… c’est ce qui arrive quand je n’arrive pas à entrer dans un univers, ni à m’attacher aux personnages. Je passe complètement à côté du récit. Il y a de bonnes choses à retenir de ce livre. Toutefois, je ne le garderai pas comme une référence du genre. En même temps, il faut dire que la concurrence est rude. Mercy Thompson aura toujours ma préférence !! Si vous êtes curieux, allez-y. Faîtes vous votre propre avis sur l’histoire de Morgane. Pour les amateurs du genre…approchez avec prudence 😊