Red Queen#2_Glass Sword

Résumé :

Mare Barrow a le sang rouge, comme la plupart des habitants de Norta. Mais comme les seigneurs de Norta, qui se distinguent par leur sang couleur de l’argent, elle possède un pouvoir extraordinaire, celui de contrôler la foudre et l’électricité. Pour la famille royale, elle est une anomalie, une aberration. Une dangereuse machine de guerre. 

Alors qu’elle fuit la cour et Maven, le prince qui l’a trahie, Mare fait une découverte qui change la donne : elle n’est pas seule. D’autres Rouges, comme elle, cachent l’étendue de leurs pouvoirs. Traquée par Maven, Mare fait face à sa nouvelle mission : recruter une armée, rouge et argent. Aussi rouge que l’aube, plus rapide qu’un éclair d’argent. Capable de renverser ceux qui les oppriment depuis toujours. Mais le pouvoir est un jeu dangereux, et Mare en connaît déjà le prix.

Le deuxième volet épique et passionnant de la série Red Queen .

(Source : Hachette)

Mon avis :

Un second tome qui m'aura fait des frayeurs mais il finit en beauté. Wowowoh !! Mare, Cal et la Garde Ecarlate ont provoqué quelques ratés à mon petit cœur.

Les premiers moments nous ramènent de suite au cœur des événements. J’ai lu Red Queen il y a un moment maintenant, cependant j’avais gardé en tête cette vivacité dans l’écriture et dans l’action. Et pour mon plus grand bonheur, j’ai retrouvé tout ça au démarrage.
C’est par la suite que les choses se sont un peu gâtées, avec une succession des mêmes schémas, encore et encore. Mare doute, agit sans réfléchir, se plaint, se fait trahir…et on recommence. J'ai sincèrement craint de tomber dans une routine et de voir le tout se répéter jusqu’au bout.


Rassure-toi, ça s'améliore grandement ensuite !

C'était mal connaître Victoria Aveyard. Ce tome est, en réalité, une lente montée en tension et tout culmine dans les derniers chapitres. Après ces moments compliqués, cette tension m'a tenue en haleine non-stop et j'ai complètement plongé aux côtés des personnages. Le final est brutal, sans pitié. Ça a réveillé mon petit cœur et celui-ci a connu un enchaînement de montagnes russes dont il a encore du mal à complètement se remettre. Et les derniers moments...c’était magistral !!

Mare est en pleine remise en question et doute de tout et de tout le monde. Elle est devenue "attachiante". Elle retombe dans un jeu de pouvoirs, seulement ses adversaires sont différents et elle a bien du mal à trouver sa place. J'avais à la fois envie de la plaindre et parfois j'avais également envie de lui remettre les idées en place pour qu’elle cesse de s’imaginer être seule. Je râle, mais globalement je l'aime bien notre petite faiseuse d'éclairs. Elle gère comme elle peut une situation loin d'être facile.

Et Cal, mon petit chat, n'est pas toujours le meilleur soutien qui soit. Lui aussi est en plein doutes et ne sait plus où est sa place. On est gâté avec ces deux-là. Il mérite quelques claques mais je l'aime bien quand même notre jeune prince.
Quant à Maven...ah, Maven. Il ne cesse de me fasciner et chacune de ses apparitions est une mise en scène grandiose. Je ne sais pas encore complètement ce qui l'anime mais je ne doute pas que cela doit être passionnant à découvrir. Il est rongé par une folie ou je ne sais quoi qui fait que, même si je ne suis pas sa plus grande fan, j'admire ce personnage.


Mais oui...Maven est un peu fou mais tellement génial !!

Ce tome met également en avant la Garde Ecarlate et tous ses secrets. Quelle immense surprise de découvre ce qui se cache derrière. A l'image de Mare, je ne m'attendais pas à tout ça. Il me tarde de les retrouver dans les prochains tomes.

Je reste sous le charme de la plume de Victoria Aveyard qui retranscrit avec force le monde dans lequel Mare et ses troupes évoluent. C'est sans fioritures et empli d'une rage, d'une douleur et d'une puissance qui se ressent. A chaque fois ces mots me happent et je vis totalement l'histoire.
Je suis décidément conquise.

J'avais délaissé Red Queen...à tort. Mes craintes du début ont finalement été éteintes par une tension lente et progressive qui s'achève en apothéose avec un final qui a mis mon petit cœur en morceaux. Je n'ai pas la suite dans ma PAL mais j'espère bien corriger cette erreur. Oh oui, je n'en ai pas fini avec les Sans-neufs et leur révolte.


Retrouvez mon avis sur le tome précédent :