Stalking Jack the Ripper#1

Résumé :

Presented by James Patterson’s new children’s imprint, this deliciously creepy horror novel has a storyline inspired by the Ripper murders and an unexpected, blood-chilling conclusion…

Seventeen-year-old Audrey Rose Wadsworth was born a lord’s daughter, with a life of wealth and privilege stretched out before her. But between the social teas and silk dress fittings, she leads a forbidden secret life.

Against her stern father’s wishes and society’s expectations, Audrey often slips away to her uncle’s laboratory to study the gruesome practice of forensic medicine. When her work on a string of savagely killed corpses drags Audrey into the investigation of a serial murderer, her search for answers brings her close to her own sheltered world.

The story’s shocking twists and turns, augmented with real, sinister period photos, will make this dazzling debut from author Kerri Maniscalco impossible to forget.

It is the first in a series of gothic mysteries, available now.

(Source : site de l’auteure)

Mon avis :

Il n’aura pas fallu longtemps à ce thriller YA pour me séduire. Son ambiance, l’intrigue autour d’un célèbre fait divers, les personnages pleins de répondant… Je me suis rapidement prise au jeu d’enquêter avec Audrey Rose et Thomas pour découvrir qui se cache derrière tous ces crimes.

L’ambiance de ce roman contribue beaucoup à faire son charme. L’auteure nous plonge dans le Londres de 1888, régi par des codes stricts sur la place des femmes dans la société. Outre le côté « rétro » auquel je ne résiste pas, j’ai beaucoup aimé découvrir la société bien-pensante décrite par Kerri Maniscalco à travers le prisme d’une héroïne qui tente de se détacher de ces codes. D’un côté, Audrey Rose mène une vie faite de goûters entre filles de bonnes famille et règles de bienséance et de l’autre, une vie où elle mène des enquêtes et fait des expériences sur des corps…une double facette très plaisante à observer.


Je confirme !! 

Cependant, c’est avant tout avec son intrigue autour du tristement célèbre Jack L’Eventreur que l’auteure a su me tenir en haleine. Elle joue habilement avec la fiction et la réalité. Autant vous prévenir, ne vous attendez pas à retrouver la véritable histoire de l’Eventreur. Kerri Maniscalco a créé sa propre intrigue, à laquelle elle ajoute de vrais éléments. C’est très bien amené à chaque fois. Toute l’horreur et la cruauté des événements transpercent au fil des pages. L’atmosphère de ce roman m’a happée et j’ai eu bien du mal à poser le roman. Je voulais connaître qui se cachait derrière autant de folie, de brutalité.
L’ensemble est bien rythmé. On alterne entre les « deux vies » d’Audrey Rose. Certaines directions prises par les personnages m’ont laissée un peu perplexe or elles finissaient toujours par faire sens. L’intrigue est bien construite et rien n’est laissé au hasard.

J’ai essayé de trouver la réponse avant le dénouement, seulement je n’ai pas l’esprit aussi aiguisé que notre héros puisque j’ai été induite en erreur. Les derniers chapitres m’ont brisé le cœur, oui mon petit cœur a été chamboulé par ses révélations, notamment les motivations derrière. C’était touchant et terrifiant à la fois. Impossible de m’arrêter de lire !!


Complètement !!! Addictif, c'est le mot.

Bon, on ne va pas se le cacher, l’une des raisons pour lesquelles j’ai tant aimé ce titre : Thomas Cresswell. Depuis le temps que j’entends parler de lui, je voulais faire sa connaissance et je peux affirmer que le monsieur est à la hauteur de sa réputation. Il semble arrogant et hautain aux premiers abords…ce serait un tort de s’arrêter à ça. J’ai particulièrement aimé ses interactions avec Audrey Rose et cette manie qu’il a de surgir de nulle part. Il cache bien des choses sous cette facette de tête à claques et ça ne l’en rend que plus intéressant. J’attendais chacune de ses apparitions et il me tarde de le retrouver dans la suite !!
Audrey Rose est une héroïne pleine d’esprit et de caractère. Elle refuse qu’on l’enferme dans son rôle de femme et n’hésite pas à aller à l’encontre des codes de la société. Elle se bat pour ses droits et sa liberté et c’est admirable. Elle n’en manque pas pour autant d’une certaine sensibilité. Et avec Thomas…je suis impatiente de retrouver ces échanges passionnés entre eux.

La barre était très haute pour ce thriller YA, dont j’avais eu énormément de bons échos. Et je peux dire qu’il s’en sort avec tous les honneurs. Cette première aventure m’a beaucoup plu et il me tarde de retrouver notre duo d’enquêteurs.



Ce roman est disponible en VF sous le titre Autopsie, aux éditions Milan.
Malheureusement, la traduction de la suite ne semble pas prévue :(