Le Journal de Cacahuète

17 avril 2019

The 100 - Trailers de la saison 6

The 100_season 4

Ces premières images me mettent l'eau à la bouche !!!

A première vue, cette planète est paisible et accueillante mais...elle semble cacher de sombres secrets.

The 100 revient le 30 avril.


"Affronte tes démons"

Posté par die Erdnuss à 22:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


12 avril 2019

Veronica Mars - Elle revient sur Hulu

She's back !! :D

Veronica Mars-Hulu

Je n'en revenais pas quand j'ai vu l'annonce sur Twitter...

Veronica Mars revient sur Hulu le 26 juillet prochain !!

Après 3 saisons, 1 film et 2 romans, l'engouement des fans est toujours le même.

Que sait-on pour le moment ?

  • La grande majorité du casting sera présente. Evidemment, Jason Dohring reprend son rôle de Logan, le bad boy devenu pilote de ligne. Cette nouvelle me ravit ^^ On retrouvera également Enrico Colantoni. Pas de série sans Keith, le père de Veronica.
    Percy Daggs III (Wallace), Francis Capra (Weevil), Max Greenfield (Leo D'Amato), Ryan Hansen (Dick) et bien d'autres sont confirmés. Pour le moment, on ignore si Mac sera au générique. Tout est encore possible :)
  • Ce retour est en 8 épisodes. Rien ne dit que ce soient les derniers.
  • Là où le film était une forme de célébration pour les fans, ces épisodes signent un retour aux sources. Des meurtres ont lieu pendant le Spring Break à Neptune. Ce qui nuit considérablement à l'atmosphère touristique de la ville. Et c'est Veronica qui est chargée de l'affaire.
  • L'intrigue prend place 5 ans après celle du film.
  • L'équipe de la série conseille d'avoir lu les romans. Certains éléments des ouvrages seront présents dans les épisodes, notamment Pony, le chien adopté par Veronica et Logan.
  • Il y aura plein de nouvelles têtes au casting. Si on retrouve nos personnages préférés, il y en aura également beaucoup de nouveaux. Ainsi, Patton Oswalt incarne un livreur de pizza, Penn Epner, passionné d'enquêtes criminelles. Kirby Howell-Baptiste est Nicola, la directrice du club, où Veronica soupçonne l'assassin de choisir ses victimes.
    Et ce ne sont que quelques noms parmi de nombreux.

Plus d'infos ici et .

Posté par die Erdnuss à 21:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

03 avril 2019

{Unboxing} FairyLoot - Favourites

La FairyLoot fête ses 3 ans !!

A l'occasion des 3 ans de la FairyLoot, on retrouve la jolie boite violette. Une belle surprise dans la boîte aux lettres !!

FairyLoot_Favourites 01

Pour cette grande occasion, l'équipe de la FairyLoot a mis à l'honneur tous leurs fandoms favoris. On pouvait donc s'attendre à Throne of Glass, Strange the Dreamer, Warcross...et plein d'autres. J'étais très curieuse de découvrir ce qu'ils nous réservaient. L'année dernière j'avais été un peu mitigée, qu'en sera-t-il cette fois-ci ? ;)

FairyLoot_Favourites 02 

On démarre avec la spoiler card et cette superbe illustration de Taratjah. Il y a un petit air de Harry Potter, Throne of Glass et autres qui me plaît beaucoup. Notez les jolies arabesques sur l'intérieur de la box. Ils ont fait très fort !!

FairyLoot_Favourites 03 

Les premiers goodies sont deux créations signées FairyLoot. Tout d'abord un joli pins aux couleurs de la box. J'aime beaucoup. Il vient s'ajouter à ma collection, qui grandit gentiment. Je me découvre une passion pour ces petits objets ^^ A côté, un lot de post-its pour signaler les passages marquants de nos lectures. Je trouve l'idée très sympa. Mes livres vont avoir chouette allure avec ces belles couleurs ^^ 

FairyLoot_Favourites 04 FairyLoot_Favourites 05 

Ma petite fée est heureuse de mettre en avant ces jolies chaussettes avec une citation d'Alice au Pays des Merveilles. Simples et très élégantes, je les trouve sympa. Là encore, c'est une création FairyLoot. D'un autre genre, on a ce très beau marque-page métallique. Là encore on a une citation, cette fois tirée de Strange the Dreamer. Le design est de KDP Letters. Je n'ai pas lu ce roman mais j'aime énormément cet extrait "I turned my nightmares into fireflies and caught them in a jar". 

FairyLoot_Favourites 06 

C'est compliqué à prendre en photo mais il s'agit d'une superbe écharpe aux couleurs de nombreux fandoms. Le visuel est superbe. Je trouve ça assez compliqué à porter mais en déco, ça passe très bien !! ;) C'est l'artiste Cara Kozik qui a réalisé cet item.

FairyLoot_Favourites 08 

Ils aiment bien les goodies papiers à la FairyLoot ^^ Ce mois-ci, on trouvait ces 3 superbes illustrations. Vous reconnaîtrez sûrement Elias et Laia, Emika et mes chouchous, Jude et Cardan. Je suis totalement fan de ce visuel de The Cruel Prince !! *o* Je n'ai pas lu Warcross mais ce dessin de l'héroïne me donne bien envie d'explorer cet univers. Ces illustrations sont le travail de MorganaOanagrom, que je découvre et admire de plus en plus.

FairyLoot_Favourites 10

Les cartes de tarot du mois sont inspirées de Six of Crows. Sauf erreur de ma part, il s'agit de Wylan et Jesper. Mais n'hésitez pas à me corriger si je me trompe ;)

FairyLoot_Favourites 09 

Petit élément promo avce ce poster et extrait de Sherwood, de Meagan Spooner.

FairyLoot_Favourites 07 

Premier livre de la box, cette très belle édition exclusive de Viper, de Bex Hogan. Je ne connaissais pas du tout mais le résumé me tente beaucoup. Une jeune femme fait face au plus grand dilemme de sa vie pour sauver son royaume. Je découvrirai ce roman avec grand plaisir.

FairyLoot_Favourites 11

Et la sélection du mois, To Best the Boys, de Mary Weber. J'en avais entendu parlé et le résumé m'avait tout de suite bien plu. On y suit une jeue femme prête à défier un monde dirigé par des hommes. Le chemin sera long et compliqué. C'est un sujet qui me parle et les premiers échos sont bons alors...hâte de découvrir ce roman !! Et comme d'habitude, on retrouve le Fairyscoop, la lettre de l'auteure et le petit MP du mois.

FairyLoot_Favourites 12

Les protagonistes du roman du mois ont été dessinés par Icandrawthingz!

FairyLoot_Favourites 13
Et voilà la box dans son ensemble :)

Ils ont corrigé leurs erreurs de l'année dernière. Les goodies de cette box anniversaire font plus travaillés et me plaisent davantage. Cette box a été un plaisir à déballer, du début à la fin.
Le mois prochain, il sera question de magie noire. Un thème qui m'évoquent plein de belles choses ;)

A la prochaine !!

Posté par die Erdnuss à 22:14 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

26 mars 2019

{Cover Reveal} - The Folk of the Air#3 : The Queen of Nothing, Holly Black

The Queen of Nothing_Holly Black

 

ATTENTION, le résumé spoile le tome 2.

Résumé :

The finale to the New York Times bestselling Folk of Air trilogy, that started with The Cruel Prince and The Wicked King, from award-winning author Holly Black.

After being pronounced Queen of Faerie and then abruptly exiled by the Wicked King Cardan, Jude finds herself unmoored, the queen of nothing. She spends her time with Vivi and Oak, watches her fair share of reality television, and does the odd job or two, including trying to convince a cannibalistic faerie from hunting her own in the mortal world.

When her twin sister Taryn shows up asking of a favor, Jude jumps at the chance to return to the Faerie world, even if it means facing Cardan, who she loves despite his betrayal.

When a dark curse is unveiled, Jude must become the first mortal Queen of Faerie and uncover how to break the curse, or risk upsetting the balance of the whole Faerie world.

Parution prévue le 7 janvier 2020.

Vous pouvez découvrir un extrait ICI.

(Source : *)

Posté par die Erdnuss à 23:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 mars 2019

La Cité du Ciel#1, Amy Ewing

La Cité du Ciel_Amy Ewing

Résumé :

« Dans trois jours, Sera Lighthaven procédera au plus grand acte de foi qu’une Céruléenne puisse accomplir, annonça la grande prêtresse. Elle plongera du promontoire situé dans les jardins Nocturnes et répandra son sang pour rompre le cordon. Elle sera honorée et chérie par nous toutes tandis que nous voyagerons vers notre nouvelle destination. »

Sera se sentait comme engourdie. Son cerveau refusait de faire le lien avec ce qu’elle venait d’entendre, comme si la grande prêtresse parlait de quelqu’un d’autre.

Nous sommes les Céruléennes, notre sang est magique. 

Ces mots prirent un sens nouveau et absolument terrifiant à ses oreilles. Son sang allait causer sa mort…

Avec ce premier volet d’un diptyque, Amy Ewing nous offre un univers fabuleux peuplé de créatures enchanteresses.

(Source : Lisez.com)

Mon avis :

Merci à Babelio et à la Collection R pour l’envoi de ce titre. J’étais intriguée par ce nouveau récit de Amy Ewing, dont j’ai beaucoup aimé Le Joyau. Cependant, ce nouvel univers n’a pas réussi à me captiver autant. La Cité du Ciel, aussi belle que dangereuse, possède quelques faiblesses.

La première impression a été très positive. On se retrouve de suite immergé dans la Cité, cette ville flottante où vit Sera. Et la façon qu’a l’auteure de la décrire est très visuelle et très poétique. Toutes ces nuances de bleu, les moutons de brume, les filaments de nuage…tous ces éléments forment un très bel ensemble onirique. Mais si je peux vous donner un conseil, prenez votre souffle avant de vous lancer car on est rapidement lâché, avec peu d’explications. Ou bien elles arrivent tardivement. C’est assez déstabilisant par moment parce que tout semble tellement évident ou trop instinctif pour les personnages. Le lecteur est un peu laissé de côté de cette façon.


Pas d'inquiétudes...tout ira bien.

Côté personnage, on est servi avec pas moins de quatre protagonistes. Chacun prend la parole pour nous faire découvrir son monde et comment il s’y sent. J’ai bien aimé cette diversité des points de vue. Un même monde vu sous des angles différents ne donne pas nécessairement la même impression. C’est bien joué. On ouvre ainsi les yeux sur la réalité de chacun. Confronter ces éléments permet alors de distinguer toute la complexité du monde bâti.

Parmi nos protagonistes, on trouve Sera. J’ai aimé son côté curieux et aventureux. Elle se montre bien plus indépendante que les autres Céruléennes. Mais ce n’est pas elle qui aura retenu mon attention. Ce n’est pas Agnès non plus. Elle joue les rebelles mais elle n’est pas très douée pour ça. Toutefois, elle vaut bien mieux que son frère. OMG !! Léo est tellement énervant et fils à papa. Il veut plaire à tout prix et fait des âneries. Je lui aurais bien mis quelques claques à celui-là.
Celle qui m’a le plus étonnée, c’est Leela. Je la trouvais discrète, calme et c’est finalement elle qui m’aura le plus surprise. Elle se montre bien plus courageuse et aurait fait une excellente héroïne principale. Je n’aurais pas été contre plus de chapitres avec elle.


Ne jamais se fiez aux apparences !!

Un gros point noir du roman vient des quelques messages disséminés ça et là. Que ce soit sur l’écologie, le racisme ou encore l’égalité homme/femme, j’ai trouvé que ça tombait comme un cheveu sur la soupe. D’autant plus que ce n’est pas développé ensuite. Un personnage va faire une réflexion sur le sujet et c’est terminé, on passe à la suite. Je n’irai pas jusqu’à dire que ça m’a dérangée mais j’ai tiqué à plusieurs reprises. Quitte à faire passer un message, autant l’intégrer au récit et poursuivre la réflexion. Je comprends mieux maintenant certains reproches adressés au roman. Il y a des maladresses qui piquent.

Et qui nuisent à une intrigue facile mais bien rôdée. Certaines histoires du passé refont surface et cachent des vérités oubliées. Vérités qui vont soulever bien des questions. L’histoire a pris une tournure qui m’a captivée et que je n’avais pas envisagée à la lecture du résumé. C’est bien plus vaste que ce que j’avais imaginé. Pour le moment, j’ai préféré les passages dans la Cité. Ces chapitres étaient bien plus palpitants à mes yeux. Ne jugeons pas les îles trop vite toutefois. Les derniers événements pourraient changer la donne.

Tous les bons éléments n’auront pas suffi à me convaincre totalement mais l’auteure a su me rendre curieuse. Avec ce premier tome, le mystère reste entier. Ce que l’on voit se profiler à l’horizon est encore nébuleux et j’aimerais beaucoup avoir les réponses à mes questions. A l’occasion, je lirai donc volontiers la suite pour connaître le dénouement.

Posté par die Erdnuss à 18:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 mars 2019

Heart of Thorns#1, Bree Barton

Heart of Thorns#1_Bree Barton

Résumé :

In the ancient river kingdom, where touch is a battlefield and bodies the instruments of war, Mia Rose has pledged her life to hunting Gwyrach: women who can manipulate flesh, bones, breath, and blood. The same women who killed her mother without a single scratch.

But when Mia's father announces an alliance with the royal family, she is forced to trade in her knives and trousers for a sumptuous silk gown. Determined to forge her own path forward, Mia plots a daring escape, but could never predict the greatest betrayal of all: her own body. Mia possesses the very magic she has sworn to destroy.

Now, as she untangles the secrets of her past, Mia must learn to trust her heart…even if it kills her.

(Source : HarperCollins)

Mon avis :

Une héroïne à la découverte d’elle-même, un monde où la magie est considérée comme dangereuse. Heart of Thorns est une plongée dans un imaginaire foisonnant et surprenant. La découverte n’a pas été de tout repos mais je ressors complètement conquise.

Je n’ai pas commencé ce roman au meilleur moment. On a alors connu des débuts laborieux. Cela s’explique aussi par une exploration lente et compliquée des Quatre Royaumes et des Gwyrach, ces femmes susceptibles de faire de la magie. Bree Barton a construit un très bel univers. Seulement, c’est plutôt poussé et ça vient parfois casser le rythme.
Par ailleurs, cette exploration est rendue compliquée par l’influence des personnages sur notre perception du monde qui les entoure. Je ne sais pas comment l’exprimer autrement mais les préjugés de Mia étaient pénibles à la longue. Elle imagine tout savoir grâce à son apprentissage or elle s’aperçoit assez vite qu’elle se fait pas mal de fausses idées. Autrement dit, j’aurais aimé plus de libertés par moment…ou avoir la possibilité de lui rabattre son caquet, ce qui n’était pas possible :p


Tout à fait !! Prends en de la graine Mia :p

C’est ensuite que tout se joue, au terme d’un long et aventureux périple. Tous les éléments sont maintenant plus clairs et en place, l’auteure peut donc nous asséner un joli coup derrière la tête. Il y a une vraie montée de stress, qui finit en apothéose dans les derniers chapitres. Je n’ai rien vu venir de ces événements et n’avais rien soupçonné du tout. J’ai été bluffée, j’en redemande. Une fois arrivée dans cette partie du roman, les chapitres n’ont pas fait long feu. Les protagonistes montrent leur vrai visage, c’est une joie que d’assister à tout ça.
Et pour colorer le tout, il y a tout un mystère autour de l’histoire des Quatre Royaumes et de la magie. De quoi piquer mon intérêt. Surtout quand la mère de Mia se retrouve mêlée à tout ça.

J’ai eu quelques réticences avec Mia. La jeune femme est des plus terre à terre (ce qui n’a pas été sans me rappeler quelqu’un ^^). Elle a ce côté agaçant propre à ceux qui pensent tout savoir ou veulent tout savoir sur absolument tout. Elle m’aura donc fait lever les yeux au ciel plus d’une fois mais…elle est également très touchante. Au cours de ce périple, elle va être confrontée à bien des événements qui vont la changer, qui vont complètement transformer sa façon d’appréhender les choses. C’est tout son monde qui s‘effondre et elle perd pied. Cette fragilité m’a fait l’apprécier davantage. Mia connaît une belle évolution.
Quin est plus complexe à saisir. Il dissimule sa vraie façade derrière des simulacres, bien qu’il se montre plus honnête que Mia. J’ai aimé le jeune prince, son côté taquin, un brin provocateur. Lui aussi va changer lors de ce voyage.


C'est la vie Mushu...les gens changent ^^

Quelques moments difficiles à passer mais ensuite, ce n’était que du bonheur. Plus je lisais et plus j’étais captivée par les Gwyrach et leur magie. Et ce n’est que le début d'une trilogie qui s'annonce fort sympathique. Il reste encore bien des lieux à explorer et de secrets à percer. Je suis impatiente !! Amateurs de fantasy, ne passez pas à côté. Heart ot Thorns est un bon roman du genre.

Posté par die Erdnuss à 22:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11 mars 2019

Sorrow#1: State of Sorrow, Melinda Salisbury

State of Sorrow_Melinda Salisbury

Résumé :

A people cowed by grief and darkness.

A cut-throat race for power and victory.

A girl with everything and nothing to lose…

Sorrow all but rules the Court of Tears in a land gripped by perpetual grief, forever mourning her brother who died just days before Sorrow was born. 

But when her brother is seemingly found alive, and intent on taking control, Sorrow has to choose whether to step aside for a stranger who might not be who he claims to be, or embark on a power struggle for a position she never really wanted.

(Source : site de l’auteure)

Mon avis :

Ce n’était pas une mauvaise lecture mais je ne cache pas avoir été contente de la finir. Cette course au pouvoir m’a bien plu mais il m’a manqué un quelque chose pour totalement me convaincre.

Ce roman met en scène un véritable panier de crabes. Depuis la mort de son fils, le seigneur de la Cour des Larmes se morfond et maintient son royaume dans un état de deuil permanent. C’est donc à Sorrow, sa fille, que revient la tâche de gouverner et de prendre les décisions. Elle s’applique à mener son rôle à bien mais le retour à la vie de son frère depuis longtemps disparu pourrait bien tout compliquer. Est-il vraiment celui qu’il prétend ? Quelles sont ses intentions ? Pour le savoir, Sorrow va devoir se lancer dans la compétition.


C'est vrai ça. On aurait évité bien des ennuis ^^'

J’aime beaucoup les intrigues de cours, ces histoires où les personnages cherchent à conquérir le pouvoir par tous les moyens. C’est synonyme de tension, de surprises et toujours d’un bon nombre de renversements très intéressants. J’ai totalement retrouvé cet aspect avec State of Sorrow. Le retour de Mael, l’omniprésence de Lord Vespus, les enjeux diplomatiques… J’ai énormément aimé assister à toutes les manigances politiques des uns et des autres. Les desseins de chacun restent mystérieux et parfois s’y ajoutent de mauvaises intentions…Rien n’est sûr, rien n’est jamais ce que l’on croit. Melinda Salisbury a construit un inextricable méli-mélo prenant.

Là où ça coince un peu, ce roman est très lent. Et ce, tout du long. Même si j’ai savouré ces débats et autre relations diplomatiques, j’aurais bien voulu quelques passages plus rythmés pour relancer l’intrigue. Certaines annonces et/ou découvertes sont venues, à quelques reprises, stimuler l’intrigue mais cela n’empêche pas que celle-ci reste globalement molle. Ce n’est pas inintéressant, là n’est pas mon propos, mais si vous préférez les récits avec de l’action, je ne vous recommande pas cette duologie.


Moui...pas sûre que ce soit la meilleure option :p

Sorrow est une héroïne plutôt indécise. Elle m’a laissée perplexe et je n’ai pas toujours compris sa façon d’agir. A certains moments, elle est complètement dans la compétition, prête à tout pour faire valoir sa position et conquérir le pouvoir. Elle donne alors l’impression d’avoir les épaules pour un tel poste. Et à d’autres, parfois peu de temps après, elle se lamente et n’est plus bonne à rien. Elle connaît des hauts et des bas qui font que c’est compliqué de la suivre et de s’attacher à elle.

D’un autre côté, il y a tous ceux qui l’entourent. Un bel éventail de personnages tous plus intéressants les uns que les autres et que j’espère sincèrement revoir dans la suite. Luvian s’est révélé surprenant. Je ne doute pas qu’il a encore beaucoup à offrir et qu’il va nous étonner. Je voudrais également en savoir plus sur Mael. Il est dans une position tellement délicate. Il a su m’émouvoir, ce que je pensais impossible au départ. Je trouvais injuste la position dans laquelle il mettait Sorrow. En fait…c’est plus compliqué. Puis il y a Irris, son frère, Rasmus…Ils m’ont bien plu et je croise les doigts pour qu’ils fassent plus qu’une apparition dans le prochain tome.

L’histoire décolle difficilement mais on termine sur un habile cliffhanger. Sorrow n’est pas au bout de ses peines. Je ne mets pas la suite en tête de mes priorités mais je lirai le prochain tome pour connaître le dénouement. Melinda Salisbury m’a sincèrement rendue curieuse.

Posté par die Erdnuss à 19:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 mars 2019

Relentless #2 : Refuge, Karen Lynch

Relentless#2_Refuge_Karen Lynch

Résumé :

Pour protéger ceux qu’elle aime, Sara a abandonné tout ce qu’elle connaissait. Elle a tôt fait d’apprendre que ce nouveau monde ne ressemble en rien à l’ancien, et elle s’efforce de se faire une place parmi les Mohiri. Mais il devient bien vite évident, pour Sara comme pour les autres, qu’elle n’a pas l’étoffe d’une guerrière.

Au fil des semaines, Sara noue de nouvelles relations, fait de son mieux avec ses instructeurs et essaie de maîtriser ses pouvoirs sans cesse renouvelés, tout en gardant le secret de sa lignée hors du commun. Au-dessus d’elle plane inexorablement l’ombre du Maître qui fera tout pour la retrouver.

Sara s’engage ainsi dans un apprentissage personnel qui lui révèle ses véritables forces et l’éveille à une partie d’elle-même dont elle ignorait l’existence. Elle découvre le plaisir des nouvelles amitiés, la douceur et la douleur du premier amour, et un chagrin si intense qu’il risque bien de la briser. Tout compte fait, elle prend conscience que l’endroit où elle était censée être en sécurité n’est peut-être pas le refuge qu’elle imaginait.

(Source : Booknode)

Mon avis :

J’ai davantage été enthousiasmée par cette suite qui m’aura beaucoup plu. A nouveau, merci à Laure Valentin pour ce roman très plaisant.

Je me rappelle avoir reproché au premier tome d’avoir mis longtemps avant de me captiver complètement, ce qui n’aura pas été le cas de cette suite. Désormais plus familière avec l’univers, il est beaucoup plus aisé d’évoluer parmi les personnages. Il reste encore beaucoup à apprendre mais je me suis vite replongée dans l’histoire et j’y ai pris beaucoup de plaisir.

Surtout qu’on s’intéresse de près au clan des Mohiris, ces chasseurs de créatures qui m’avaient tant intriguée. Sara a dû laisser derrière elle sa vie de lycéenne et se retrouve dans un des bastions Mohiri. A travers la jeune femme, on découvre donc tout ce qui se cache derrière la vie trépidante de ces guerriers. Le moins que l’on puisse dire c’est que ça ne rigole pas. Beaucoup de discipline, des cours à hauts risques…Les Mohiris sont très intéressants à observer. Un peu effrayant par moment mais très intéressants !!


Quoi, j'ai dit quelque chose qu'il ne fallait pas ?!?

J’ai notamment beaucoup aimé la façon dont l’auteure combine parfaitement la découverte des Mohiris avec son intrigue, qui progresse beaucoup tout du long. Ce n’est pas parce que notre héroïne découvre sa nouvelle famille que ses ennemis l’ont oubliée. Cela donne un très bon rythme, il y a toujours beaucoup à retenir des chapitres, ce qui rend le livre très compliqué à poser. On enchaîne les pages très vite et on arrive à la fin bien plus rapidement qu’on ne l’aurait pensé. Une fin qui vous laisse pantois. Quand je vous que ce tome est accrocheur !!
On retrouve également les faës, entre autres la cousine ondine de notre héroïne. On en découvre un peu plus sur ses capacités mais le mystère demeure. On ignore encore ce que la combinaison Mohiri/Faë donnera. J’imagine que l’auteure nous réserve cette révélation pour le prochain tome.

Sara…notre jeune amie Sara est un peu perdue dans ce second tome. Ce qui donne lieu à quelques états d’âme puérils. Malgré tout, je retiens avant tout son courage et sa détermination. Elle refuse de rester en arrière et que ses amis prennent les coups à sa place. Globalement, elle m’a fait forte impression. Et je dois dire qu’elle m’a beaucoup fait rire après sa soirée bien arrosée. Sacrée Sara !!
Il faut dire que Nikolas ne lui facilite pas la vie. Il se montre compliqué et capricieux par moment. On lui découvre aussi un côté jaloux. Ce qui donne lieu à une scène qui m’a marquée, entre lui et Sara. Toutefois, il est aussi terriblement craquant avec son côté protecteur et très attentionné. Dur, dur de toujours suivre Monsieur. On l’aime pour toutes ces raisons finalement 😉


Deux idiots très attachants cela dit !! ^^

D’autres chasseurs se démarquent dans ce tome, surtout un : Desmund. Il possède un caractère bien particulier. Il est désagréable aux premiers abords, prenez le temps de creuser et vous trouverez une personne de confiance. Je suis pour le retrouver dans le prochain tome.

Ce second tome m’a complètement fait revoir mon regard sur cette série. Je me rends compte que j’avais mal jugé Sara au départ. J’ai passé un très bon moment en compagnie de tous ces Mohiris. Le final laisse deviner qu’une certaine personne va faire des siennes. Je la retrouve très vite pour voir ce qu’il en est.


Retrouvez mon avis sur le premier tome :

Relentless_Karen Lynch

Posté par die Erdnuss à 17:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,