Un petit roman bien sympa.

Le sang du rock T1

Résumé :
Arnaqueuse depuis le biberon, Ciara Griffin a décidé de mettre ses talents commerciaux au service d’une radio dont les émissions nocturnes diffusent de vraies pépites. Le secret des DJ : ce sont des vampires, à tout jamais retenus dans l’époque à laquelle ils ont été convertis.

Quand un géant des médias tente de racheter WMMP Radio pour en faire un robinet à tubes, c’est la santé mentale des DJ vampires qui est menacée : sans la musique qui les lie à leur époque, ils risquent de faner. Ciara a alors une idée de génie : révéler l’identité des stars de la radio qu’elle a rebaptisée « WVMP : le sang du rock ! »

(Source : Milady)

Mon avis :

J’ai bien aimé cette série qui nous propose une nouvelle approche des vampires et des personnages forts plaisants.

L’héroïne, Ciara (prononcé kira) a été élevée par des parents escrocs, elle a donc conservé certains manies apprises auprès de ces derniers. Etudiante, elle doit réaliser un stage pendant les vacances d’été. Stage qu’elle fait au sein d’une radio un peu particulière puisque les émissions du soir sont animées par des vampires. 
On découvre ces derniers dès le début mais ce tome en dévoile très peu à leur sujet. La nouveauté de ce roman c’est que les vampires sont liés à leur époque. Je ne détaille pas trop afin de vous laisser découvrir de quoi il s’agit. Pour en revenir aux DJ, celui qu’on découvre le plus, c’est Shane, qui se rapproche très vite de Ciara. J’ai hâte de découvrir la suite pour en apprendre plus sur les autres. Ils ont tous une personnalité intéressante. 
Les autres personnages sont tout autant plein de promesses. Surtout cette fille, ennemie de Ciara, qui offre des grand moments de fou rires.

Le roman se lit vite et bien, on se laisse porter par l’histoire qui mêle habilement histoire de vampire et escroquerie. C’est un mélange intéressant. Il y a aussi un peu de romance mais je dirai que ce n’est pas ce qui prime. 
L’auteur propose une nouvelle vision des vampires ce qui permet un peu de renouveler le genre. Le roman se distingue bien des autres œuvres de bit-lit.