L'Epreuve #1 La Labyrinthe James Dashner

Résumé :

Quand Thomas reprend connaissance, sa mémoire est vide, seul son nom lui est familier... Il se retrouve entouré d'adolescents dans un lieu étrange, à l'ombre de murs infranchissables. Quatre portes gigantesques, qui se referment le soir, ouvrent sur un labyrinthe peuplé de monstres d'acier. Chaque nuit, le plan en est modifié. 
Thomas comprend qu'une terrible épreuve les attend tous. Comment s'échapper par le labyrinthe maudit sans risquer sa vie ? Si seulement il parvenait à exhumer les sombres secrets 
enfouis au plus profond de sa mémoire...

(Source : Pocket Jeunesse)

Mon avis :

J’ai eu un véritable coup de cœur pour ce roman. L’univers, les personnages et la façon dont tout est construit… J’ai adoré.

Je suis très vite rentrée dans cet univers. On s’identifie très facilement au personnage de Thomas et on découvre tout à travers ses expériences. Et ce qu'on découvre est totalement unique et recèle des surprises à chaque page. Qui sont-ils ? Pourquoi sont-ils ici ? Tout se dévoile progressivement et ça n'en devient que plus passionnant. Le fait d’avoir vu le film n’a en rien réduit l’impact de cette lecture. Les deux étant sensiblement différents, j’ai redécouvert le Labyrinthe avec le livre. (Je reviendrai sur ce point plus tard.)
Les chapitres sont très courts, le roman est très dynamique, on a là un véritable page-turner. La conclusion de chaque chapitre est un mini cliffhanger, on ne peut pas s’arrêter, on veut la suite immédiatement. Du coup, on arrive à la fin et on est scotché. Heureusement pour moi, tous les tomes sont disponibles. Il ne me reste qu’à me les procurer et c’est tout bon. ^^
James Dashner a une écriture très efficace, percutante. On ressent bien l’enfermement dans le Bloc. C’est oppressant, on sent un danger omniprésent. Je suis complètement rentrée dans ce roman et l’écriture aide à « baigner » dans cette atmosphère. C’est très plaisant à lire.

J’ai beaucoup aimé chacun des personnages pour ce petit plus que chacun apporte. Thomas est un leader, il est celui-ci qui vient secouer tous les autres pour les faire bouger. Il ne reste pas inactif face à son sort et agit pour s’en sortir. Mais certaines choses m’ont moins plu chez lui, certaines pensées ou réactions. Mais ce côté moins lisse le rend très humain, très proche du lecteur en un sens.
Mon favori reste Newt. C’est le bon pote dans toute sa splendeur. Je l’adore. Il a toujours les bons mots, n’a jamais un mot plus haut que l’autre. Il fait en sorte que les choses se passent au mieux.
Chuck est très touchant, Gally est énervant au possible… chacun a un rôle et apporte sa pierre à l’édifice.

Maintenant que j’ai lu le roman et vu le film, je peux confirmer qu’il y a de grosses différences. Après lecture, je peux dire qu’ils ont simplifié l’histoire dans le film. On va nettement plus vite et certains éléments ont été ré-imaginés afin de servir l’intrigue du film ou alors carrément passés sous silence. Dans un certain sens, c’est dommage mais quand on voit la qualité du film j’ai envie de dire « ce n’est pas si grave ». Les deux apportent quelque chose à l’œuvre de James Dashner, offrent une vision différente (celle de l’auteur et celle du réalisateur). De cette façon, on n’a pas deux fois la même chose. Au final, ces deux interprétations se complètent bien et méritent qu’on s’y intéresse. ;)

Un premier tome qui m’a énormément plu. Le final laisse présager que tout va commencer maintenant. Je lirai la suite avec grand plaisir.