De : Frédéric Jardin
Sorti le : 16 Novembre
Avec : Tomer Sisley, Julien Boisselier, Joey Starr, …

Nuit Blanche

Synopsis :
Un flic dérobe un gros sac de cocaïne à des trafiquants, mais il est identifié au cours de l’opération. Les truands prennent alors son fils en otage. Vincent doit faire l’échange - son fils contre le sac - dans une immense boîte de nuit tenue par les mafieux. La nuit qui commence sera la plus longue de sa vie et peut-être même la dernière.

(Source : Allociné)

Mon avis :

  On a ici un polar mené tambours battants.
 L’histoire est celle d’un flic ripoux mais plus on découvre les personnages et plus on se demande qui ils sont réellement. On les découvre peu à peu. On commence à les détester, on en plaint certains.
 Toute l’action se déroule dans une boite de nuit. Celle-ci est pleine, il y a de nombreuses salles. On a le sentiment d’être en huis clos. La foule renforce ce sentiment, les nombreuses pièces donnent l’impression de ne jamais parvenir à sortir.  

 Le scénario trouve le juste rythme entre les scènes d’action et les moments plus calmes. Ces derniers permettent de souffler un peu pour mieux repartir ensuite. Chaque passage où l’action ralentie, on pense que ça y est, il a réussi, que c’est fini et bien non. On repart de nouveau.
 Le scénario est renforcé par une mise en scène nerveuse qui suit le rythme de l’action. La caméra bouge en permanence, zoome sur certains éléments. Tout est fait pour que l’on vive ce que l’on voit. La caméra adopte le même état que Vincent (Tomer Sisley), le personnage principal. J’entends par là que quand il court, la caméra court aussi, quand il est blessé, la caméra ralentie, tremble un peu. On a ainsi le sentiment de vivre comme lui, d’être le personnage. Effet renforcé quand nous « sommes » les yeux du personnage. On voit ce qu’il voit.
 
 Le casting est lui aussi très bon. Tomer Sisley incarne parfaitement ce flic qui doit protéger son poste et qui en même temps se laisse dominer par son instinct paternel. Il est prêt à tout. On croise également Joey Starr qui a ici un rôle qui lui va plutôt bien. Je ne vous en dis pas plus, voyez par vous-même. On a Lizzie Brocheré qui joue une jeune policière zélée qui veut faire bien mais qui au final en fera trop.

        On a ici un polar bien mené. On vit véritablement au rythme du film. Tout est fait pour capter notre attention et le réalisateur y parvient. Je trouve dommage que le film souffre d'un problème de distribution et d'une certaine concurence (notamment celle de Twilight 4) 

 

Petite info sur le film: les studios Warner Bros ont été séduits par le scénario et auraient pour projet de faire un remake du film Nuit Blanche. Roy Lee serait en charge de superviser le projet.