3 avis, 3. ^^
Je poste d'un coup mes avis sur cette passionnante triologie. 

Frisson

Résumé :
Grace, 17 ans, vit dans une petite ville du Minnesota, aux abords d’une forêt. Son enfance a été marquée par l’irruption d’une meute de loups qui l’a attaquée. L’un des animaux l’a sauvée et depuis, un lien étrange s’est établi entre la jeune fille et le loup. Ombre à la fois protectrice et inquiétante, il rôde autour de la maison isolée. La mort brutale d’un élève du lycée de Grace déclenche une réaction violente : la ville entière lance des chasseurs à travers la forêt. Tous les animaux ne parviennent pas à échapper aux balles… le loup de Grace est touché. Quelques heures plus tard, elle retrouve sur le pas de sa porte un jeune homme blessé, au regard étrangement familier.

Mon avis :
J’ai craqué pour cette série qui me faisait de l’œil depuis un moment déjà. Profitant de l’édition poche, j’ai acheté la trilogie complète, que j’ai dévoré.

Ce premier tome met en place la romance entre Grace et Sam. La jeune fille, qui a été attaquée par des loups quand elle était jeune, ressent une forte attirance, une connexion entre elle et ce loup. Tous deux s’observent de loin, jusqu’au jour où Sam, blessé, se retrouve devant chez Grace. Là, la vie de la jeune fille bascule. Elle qui avait toujours été sage, sérieuse et obéissante commence à changer. Elle ne se préoccupe plus que de Sam. Ce dernier est un loup-garou. C’est là que Maggie Stiefvater écrit quelque chose d’original. Les loups, ici, ne sont pas soumis à la pleine lune. Non, les loups sont ici sensibles au froid. Si la température chute trop, ils se transforment.
Du coup, voilà Sam et Grace qui luttent pour aider Sam à rester humain. L’action se déroule en plein hiver, ce qui complique pas mal les choses.
Et comme si tout cela n’était pas suffisant, l’auteur a imaginé que les loups garous ne mutent que pendant un nombre d’années déterminé. Par la suite, ils restent loups et oublient tout de leur vie humaine.
Imaginez alors l’ambiance qui règne quand on lit ce livre. Sam n’en a plus pour longtemps à être humain, tous ses proches, les autres membres de la meute, sont déjà loups et ne redeviendront jamais humains. Il y a une atmosphère de l’urgence, une certaine tension, c’est vraiment prenant. On ne lâche pas le livre avant de l’avoir fini.
Les personnages secondaires sont tout aussi attachants que Sam et Grace. Cette dernière à des amies vraiment sympa. Mais celle qui a retenu mon attention, c’est Isabel. Un peu peste, voire plus, elle se révèlera finalement d’une grande aide pour nos deux amis.

C’est vraiment bien écrit, on a les points de vue des deux protagonistes, ce qui donne une vision très complète du récit.
Le style de l’auteur est vraiment très agréable à lire, elle possède une plume vraiment sublime.
Elle décrit avec talent les émotions de ses personnages. On se laisse porter par cette course contre la montre. Le final est plein d’émotions et il annonce de grandes choses pour la suite. 

Fièvre

Résumé :
Grace et Sam ne se quittent plus, mais leur avenir s’annonce fragile. Sam se débat avec son passé de loup qui lui colle à la peau. Grace, elle, se heurte à l’autorité de ses parents et souffre d’une étrange fièvre, qui pourrait bien mettre son amour, et sa vie, en péril. Survient alors Cole. Lui aussi doit affronter ses démons, et il menace encore plus l’équilibre précaire qui s’est instauré à Mercy Falls. Quant à Isabel, elle ne se pardonne pas la mort de son frère, mordu par les loups. Irrésistiblement attirée par Cole, elle sait pourtant que lui ne rêve que de rejoindre la meute.

Mon avis :
Très souvent déçue par les seconds tomes, qui souvent ne servent que de transition, Fièvre fait exception. Ce second livre démarre plutôt lentement pour nous conduire à un final inattendu.

On retrouve Grace et Sam, toujours aussi amoureux. Ils sont très tendres l’un envers l’autre, ils sont plein d’attentions. C’est vraiment mignon. Mais dernière tout ça, demeurent les craintes de Sam. Celui-ci n’est pas encore complètement habitué à son corps, de plus il redoute le moindre coup de froid. Il a toujours peur de muter.
Grace a grandi depuis le tome précédent. Elle ose tenir tête à ses parents. Alors qu’elle était plutôt effacée devant eux dans Frisson, dans ce tome elle n’hésite pas à se disputer avec eux, à les mettre devant leurs contradictions. Je dois avouer avoir adoré cette transformation. Grace est loin d’être une héroïne fade et sans intérêt. Loin de là même.
L’auteur ajoute les points de vue de deux nouveaux personnages. Isabel, qui prend de l’ampleur. J’adore cette fille. Malgré son côté un peu garce, on sent une grande sensibilité. Elle crie, s’énerve beaucoup mais elle est toujours prête à aider ses amis. Chacune de ses apparitions est un régal, surtout quand Cole est dans les parages. Ce dernier est le quatrième point de vue du livre. Ce garçon est un vrai coup de cœur. On apprend à le découvrir et il se révèle être un jeune homme fragile, blessé par certains évènements. Il ne pense qu’à se « foutre en l’air » mais les choses pourraient bien changer.

L’intrigue de ce tome prend place lentement. On assiste, impuissant (tout comme Sam), à la maladie de Grace. A cela s’ajoute les parents de Grace qui s’en prennent à Sam et l’accusent de tous les problèmes de celle-ci.
On se doute assez vite de ce qui arrive à Grace mais on ignore pourquoi. Et la réponse arrive vers la fin.
J’ai d’ailleurs été bluffée par ce final. Alors que le roman progressait lentement, j’ai trouvé le final d’une violence incroyable. J’entends que, par contraste avec le début, la fin est brutale, surprenante. L’auteure fait couler le sang. Un des personnages se trouve dans une situation périlleuse.
Le final est vraiment fort, très prenant. Il y a à la fois du soulagement et un choc. Je n’en dis pas plus pour ne pas risquer de spoiler, mais sachez que ce roman m’a littéralement scotchée par son final.
Heureusement pour moi, je peux enchainer sur le prochain tome. 

Fusion

Résumé :
Par amour pour Grace, Sam a décidé de quitter la meutee. De rester humain plus d’un été. Pour que leur amour continue de s’épanouir. Toujours. Mais Grace, qui a été mordue quand elle n’était qu’une enfant, est aujourd’hui devenue loup à son tour. Le destin n’aurait pu choisir pire moment pour la changer. Car alentour, une spectaculaire chasse est ouverte. La fureur des habitants de Mercy Falls s’est encore déchaînée et ne cessera qu’avec le dernier loup abattu. Aidé de Cole et d’Isabel, Sam est prêt à tout pour sauver Grace et le reste de la meute.

Mon avis :
Dernier tome de la saga Frisson, il achève celle-ci avec brio. Maggie Stiefvater offre une belle conclusion à ses lecteurs.

On retrouve Sam, Grace, Isabel et Cole quelques mois après les évènements de Fièvre. Sam  tourne en rond, il est préoccupé par l’absence de Grace. Il va grandir d’un coup dans ce tome. Il va avoir plein de responsabilités qu’il aura bien du mal à gérer seul. Heureusement pour lui, il peut compter sur Isabel pour le secouer. Cette dernière n’hésite pas être cruelle s’il le faut pour faire bouger les choses. J’aime toujours autant cette fille. Elle est un grand cœur, malgré son côté de diva.
Cole reste fidèle à lui-même. Je l’adore toujours autant. Il est celui qui dit tout haut ce que les autres pensent tout bas, il n’hésite pas à bousculer Sam. Cole a des répliques très sensées. J’ai un vrai coup de cœur pour ce personnage. Lui et Isabel s’accordent tellement bien, je suis triste et frustrée que l’auteur joue autant avec nos nerfs les concernant. ^^
Grace, elle, est entre deux états. Elle est soumise au moindre changement de température. Elle a grandi également. Elle aussi a des décisions à prendre, elle a réussi à me surprendre, mais les choix de Grace sont dans la continuité des changements entrepris dans le tome précédent.

L’intrigue démarre vite. L’auteur e fait pas durer le suspense. Le père d’Isabel a décidé d’organiser une grande chasse aux loups. Sam et les autres n’ont donc pas de temps à perdre s’ils veulent sauver leurs amis. De nouveau, c’est une vraie course contre la montre qui s’engage, mais celle-ci est d’une ampleur beaucoup plus grande. La vie de toute la meute dépend de Sam, Grace, Cole et Isabel.
Ils trouveront des alliés surprenants. Ce fut une vraie surprise, plutôt bienvenue dans le contexte tendu du récit.       
Les soucis de la meute ne sont pas les seuls que rencontrent les personnages. Sam doit faire face à des accusations de meurtre et autres actes affreux. L’auteur montre bien à quel point les gens jugent vite autrui sans aucunes preuves.
S’ajoute aussi la recherche d’un remède. Cole veut mettre au point un moyen de rendre à Grace sa forme humaine.
Avec tout ça, l’auteur parvient à nous tenir en haleine jusqu’au bout. Tout s’imbrique parfaitement, c’est fluide. Le rythme du livre est constant, on ne s’ennuie vraiment pas.

Encore une fois, le final est grandiose. L’auteur ne nous épargne pas, on est aussi stressé que les personnages, on vibre avec eux.
Maggie Stiefvater met en danger ses protagonistes. On ignore leur sort jusqu’aux derniers mots du livre.

Cette saga est une très bonne découverte. J’avais tout d’abord hésité à la lire, pensant retrouver une copie de Twilight mais avec des loups. Au final, ce n’est pas ça du tout. Portée par les mots, l’écriture juste de Maggie Stiefvater, j’ai passé un agréable moment an compagnie de Sam, Grace, Isabel et Cole.

(Source: Lecture-Academy)