Library Jumpers_La Voleuse de Secrets_Brenda Drake

Résumé :

Fervente lectrice, passionnée d’escrime, Gianna a perdu sa mère à l’âge de quatre ans. Elle visite pour la première fois l’Athenæum, l’une des plus anciennes bibliothèques de Boston, accompagnée de ses deux meilleurs amis, quand elle remarque le comportement étrange d’un mystérieux jeune homme. L’inconnu finit même par se volatiliser presque sous ses yeux, penché sur un volume des Plus Belles Bibliothèques du monde. Lorsque Gia s’approche à son tour de l’ouvrage, elle se retrouve transportée de l’autre côté du globe, à Paris, dans une magnifique salle de lecture dont une bête menaçante arpente les rayons, comme elle ne tarde pas à le réaliser avec un frisson…

La jeune fille vient de mettre le doigt dans un terrible engrenage : une poignée de bibliothèques anciennes mène en effet vers un monde où magiciens, sorcières et créatures surnaturelles s’affrontent depuis des siècles pour éviter que le peuple des hommes ne découvre leur existence. Gia apprend qu’elle est l’une des Sentinelles chargées de protéger cette société secrète. Pire encore, qu’elle est la fille de deux de ces guerriers d’exception – une union interdite – et que sa naissance n’est autre que le présage de la fin du monde. Une malédiction qui lui interdit absolument de se rapprocher d’Arik, l’inconnu aux yeux noirs de l’Athenæum…

Bestiaire fabuleux, objets magiques, voyage entre les univers… Jamais plus vous ne regarderez un vieux livre poussiéreux du même œil ! Avec La Voleuse de secrets, Brenda Drake vous entraîne à la suite de Gia dans une quête initiatique périlleuse et riche en révélations.

(Source : Lumen)

Mon avis :

La Voleuse de Secrets m’attirait beaucoup avec un pitch très prometteur. Seulement, j’ai fait face à une certaine désillusion. C’est plaisant à lire mais ça aurait pu être beaucoup plus.

Gia ne s’attendait pas à ce qu’une visite à la célèbre bibliothèque de Boston, l’Athanaeum, se transforme en un voyage épique. Témoin de la disparition d’un jeune homme dans un livre, elle va chercher des réponses. Elle découvre alors un monde dont elle ignore tout. Pourtant, ce monde de chimères, de Sentinelles et de magiciens est le sien et son rôle y est essentiel.

Ce livre m’avait très rapidement tapé dans l’œil. Déjà la couverture est superbe mais surtout le pitch est hyper séduisant. Qui ne rêverait pas de pouvoir voyager à l’aide des livres ? Les héros de notre histoire peuvent se transporter d’une bibliothèque à une autre simplement en ouvrant les pages d’un livre et en utilisant une formule. C’est absolument génial !! Et ce n’est pas tout. Derrière, se cache tout un monde peuplé de créatures féroces, de magiciens et de guerriers pour protéger le monde des humains. Brenda Drake a construit un très bel univers. J’étais vraiment enthousiaste à l’idée d’en découvrir plus. Et puis j’étais ravie de faire cette lecture avec Fée Liseuse. Seulement, assez rapidement, plusieurs choses sont venues me titiller et mon enthousiasme s’en est retrouvé atténué.


Mais non, allez !! C'était pas si terrible non plus !

L’imaginaire développé est élaboré et riche de légendes et créatures fantastiques. Mon souci a été que je me suis presque retrouvée submergée par les nombreuses informations que l’auteure nous donne sur son univers. Tout paraissait évident pour nos protagonistes, au détriment du lecteur qui découvre tout ça. A l’image de Gia, j’étais perdue mais, contrairement à elle, je n’acceptais pas aussi facilement ce qu’on me disait. On a très peu d’explications sur certains éléments pourtant essentiels. Cela donne une histoire qui manque de profondeur et c’est bien dommage. Ma partenaire de lecture l’a fait remarquer à juste titre, il y a comme une influence de TMI, seulement la saga de Cassandra Clare a le mérite d’immerger totalement son lecteur aux côtés des Chasseurs D’Ombres. Exploit que n’ont pas réussi nos charmantes Sentinelles.
Autre élément qui m’a fait légèrement tiquer : une intrigue sans réelles surprises. Les protagonistes font face à de multiples difficultés mais je ne les ai jamais vues comme insurmontables puisque les solutions arrivent toujours très vite, et bien souvent quelques lignes plus tard. . Il y a finalement assez peu de suspens. On devine assez aisément comment vont tourner les événements. J’avais l’impression de lire un roman très « jeunesse » alors que les éditions Lumen m’avaient habituée à plus de maturité dans leurs publications. Cet aspect a d’ailleurs été confirmé par les nombreux clichés que l’on retrouve tout du long. Les dons exceptionnels de Gia, sa capacité à résoudre les plus gros mystères…je l’avoue, ces quelques éléments m’ont fait sourire.
La plume de Brenda Drake ne m’aura pas transportée plus que ça. On reste en surface en somme. Je suis restée spectatrice des événements alors que j’aurais aimé davantage les vivre.

Je n’ai pas été particulièrement sensible au caractère de Gia. Son attitude m’a souvent hérissée et je ne la comprenais pas toujours. Je ne sais pas pourquoi, elle m’a fait penser à ces « reines du lycée » qui s’imagine que tout leur est dû. Gia n’a pas forcément tous les défauts de ces dernières mais je l’ai trouvée pas mal égocentrique et capricieuse. Elle avait également tendance à  tout accepter beaucoup trop facilement. Elle râlait pour le principe et puis ensuite tout allait mieux. Néanmoins, je mentirai si je disais que sa répartie et son « mordant » ne m’ont pas plus par moment. Je râle beaucoup mais elle n’est pas de mauvaise compagnie.
Celui a l’origine des problèmes de Gia, c’est Arik. C’est un peu l’archétype du « brun ténébreux », hormis ça j’ai bien apprécié le jeune leader qui apparait comme quelqu’un de fiable. C’est un soldat courageux, dévoué et avec pas mal d’humour.
Tout naturellement, une romance va se nouer entre nos protagonistes. Cependant, je ne l’ai pas trouvée crédible. Les sentiments sont si soudains… Arik connait Gia depuis peu et déjà il prétend avoir un faible pour la jeune fille. Quant à elle, un simple regard suffit pour que son cœur s’emballe. Et l’auteure ne s’arrête pas là…c’est le retour du triangle amoureux. Avec pour troisième membre, Bastien !! Il est immédiatement présenté comme un « beau gosse » et ça n’est pas bien passé avec moi. Il parade beaucoup et n’est pas présenté sous un jour très flatteur. Il a un physique de rêve mais je ne lui ai guère trouvé d’attraits. Moi qui pourtant aime les romances un peu tordues et complexes...je ne suis pas fan de celle-ci.


C'est une théorie on ne peut plus vraie !!

Autrement, on a une belle brochette de personnages avec des personnalités diverses, bonnes ou mauvaises. Si certaines ne cachent pas leurs intentions, d’autres sont plus difficiles à cerner et peuvent révéler des surprises par la suite. Un parfait mélange pour évoluer dans cet univers.

La Voleuse de Secrets avait un énorme potentiel qui n’est, à mes yeux, pas suffisamment exploité. Le monde des Sentinelles est vaste et aurait largement mérité plus d’approfondissements. Toutefois, une fois que j’ai mieux cerné le genre de lecture que ce serait, j’ai pris plaisir à accompagner Gia dans la découverte de ses dons. Les échos que j’ai eu sur la suite (merci Carole ^^) me font peur mais je me dis que pourquoi pas…je tenterai bien le coup pour voir si c’est si terrible que ça. Et puis, retrouver cet univers me dit bien. A suivre !!

Fée Liseuse, si tu passes dans le coin...
Cette première lecture commune n'était pas la bonne
mais j'espère bien qu'on pourra retenter le coup avec un autre livre !! ;)