Field Party#1_Sous la Lumière_Abbi Glines

Résumé :

Willa ne peut effacer les mauvais choix qu’elle a faits par le passé. Des erreurs qui lui ont fait perdre ses deux meilleurs amis et sans doute son premier amour.

Brady et Gunner font tous deux partie de l’équipe de football de la petite ville de Lawson, en Alabama. Au fil du temps, Gunner se montre plus compréhensif avec Willa, tandis que Brady ne veut plus entendre parler d’elle. Alors que des secrets inavoués remontent à la surface, les cœurs se brisent et se guérissent. Même si elle risque de perdre ses amis pour toujours, Willa acceptera-t-elle de mettre la vérité sous la lumière ?

(Source : Hugo&Cie)

Mon avis :

A la lecture du résumé, je m’attendais à plus d’intensité. Cela ne m’a pas empêché d’apprécier ma lecture. Une romance toute mignonne qui m’a permis de découvrir la plume d’Abbi Glines. Merci aux éditions Hugo&Cie et Babelio pour cet envoi.

Après 6 ans d’absence, Willa est de retour à Lawson, où elle a grandi entourée de sa Nonna et de ses deux amis, Brady et Gunner. Si elle se remémore une enfance heureuse auprès d’eux, la jeune femme ne parvient pas à oublier ce qui l’a contrainte à revenir. 6 ans ont passé et beaucoup de choses ont changé.

J’ai immédiatement été séduite par le synopsis. L’histoire de cette jeune femme qui revient dans sa ville natale après de longues années d’absence et qui traîne avec elle un passé assez trouble. J’avais vraiment hâte d’en découvrir plus. De ce côté-là, le récit commençait bien. L’auteure esquissait des bouts du passé et laissait entrevoir quelque chose d’assez terrible. De plus, on ressentait bien cette souffrance de la part de Willa. Elle m’a d’ailleurs beaucoup touchée. Elle regrette ce qui s’est passé et souffre terriblement des événements. Du coup, elle se plie à une discipline stricte et fait tout pour regagner la confiance de sa Nonna. J’avais vraiment envie de l’aider, de lui dire que tout allait s’arranger. Puis vient le moment de la révélation et là, je n’ai pas été convaincue. La façon dont ça se produit est, à mes yeux, maladroite. Ce qu’a vécu Willa est dramatique, c’est pourquoi j’aurais voulu plus d’émotions à ce moment-là. J’aurais souhaité que les personnages réagissent plus mais non…c’est finalement très vite abordé. Il y avait matière à développer pourtant. Malheureusement, on ne s’attarde pas dessus et on passe à la suite.


Oula !! Pas si vite, on n'est pas pressé.

Cela peut s’expliquer par le fait que l’auteure s’attarde sur plusieurs éléments, notamment la vie de famille de Gunner. Une famille complètement ahurissante, si je puis me permettre. Je n’ai pas été sensible à cette partie de l’histoire qui m’est apparue exagérée et donc peu plausible.
Abbi Glines aborde plus d’une thématique dans son histoire, or elle n’a pas le temps de bien traiter le tout. J’ai parfois eu l’impression que certains chapitres venaient surtout rajouter un drame supplémentaire et ce n’était pas nécessaire. Pour moi, cet éparpillement est venu nuire à la belle dynamique de l’intrigue et le résultat donne une histoire moins puissante, moins saisissante.

Willa est une héroïne à fleur de peau pour laquelle je me suis prise d’une grande affection au cours de ma lecture, contrairement aux deux garçons Gunner et Brady. Le premier a des côtés un peu « bad-boy » et sait se montrer attentionné…seulement, je l’ai trouvé excessif dans sa manière d’être et il s’apitoie beaucoup sur son sort. Son histoire de famille n’est, évident, pas venue aider. Quant à Brady, je n’ai pas aimé son attitude vis-à-vis d’Ivy et Willa. Il a une très haute opinion de lui-même qui ne colle pas vraiment avec l’image qu’on se fait de lui. Je n’ai pas trouvé qu’il apportait beaucoup à l’histoire, tant il est assez peu développé finalement. Il disparait d’ailleurs brusquement…


C'est un peu ce que je me suis demandé concernant Brady ^^'

La présence des 3 protagonistes fait craindre un triangle amoureux…que nenni. Les personnages savent rapidement ce qu’ils veulent. Pour ceux qui n’aiment pas la géométrie amoureuse, rassurez-vous !!

Je retiendrai également l’écriture de l’auteure, toutes en nuances. C’est très doux et en même temps, teinté d’une légère noirceur, cette douleur qui habite les personnages. Elle décrypte avec finesse leurs émotions et les combats intérieurs qu’ils livrent contre eux-mêmes. Sous la Lumière est un récit beau et franc.

Je me suis laissée séduire par le résumé qui, au final, se révèle assez trompeur. Cette romance ne m’a pas offert toutes les émotions espérées, le choix de partir dans différentes directions empêche d’aller en profondeur, mais j’en ai eu suffisamment pour passer un agréable moment. Cette première expérience d’un récit d’Abbi Glines est réussie et je découvrirai ses autres écrits avec plaisir. En commençant, pourquoi pas, par le tome sur Maggie et West, présents également ici.